•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des députées fédérales recommandent d'offrir des incitatifs pour l'équité en politique

Le drapeau canadien sur la colline du Parlement à Ottawa.
Le drapeau canadien sur la colline du Parlement à Ottawa Photo: The Canadian Press / Justin Tang
La Presse canadienne

Un comité de la Chambre des communes estime que le gouvernement fédéral devrait accorder des incitatifs financiers aux partis politiques pour augmenter la représentation des femmes parmi les élus à Ottawa.

C'est là l'une des 14 recommandations du comité permanent de la condition féminine, qui s'est penché sur la sous-représentation des femmes en politique.

Bien qu'elles soient actives politiquement au sein de leur communauté, les femmes ne représentent que 35 % de tous les législateurs au pays, selon Statistique Canada.

Le comité suggère que les partis politiques soient plus proactifs pour que davantage de femmes soient élues, en éliminant d'abord « tout sexisme et tout parti pris implicites » qui pourraient contaminer leurs efforts de recrutement.

Une solution possible consisterait à offrir aux partis politiques des incitatifs financiers, sous forme de subventions ou de pondération du financement public, par exemple.

Le comité recommande par ailleurs qu'Ottawa encourage les partis enregistrés et les associations de circonscription à se fixer des objectifs et à faire rapport publiquement de leurs efforts visant à désigner plus de candidates.

Les partis politiques devraient aussi parvenir à une plus grande parité au sein de leur conseil d'administration, y compris aux postes de dirigeants, et établir des comités de recherche de femmes candidates en vue des élections générales et des élections partielles fédérales, estime le comité présidé par une députée conservatrice et coprésidé par une libérale et une néo-démocrate.

Politique fédérale

Politique