•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaires autochtones : le fédéral « extrêmement déçu » de la réduction du budget ontarien

Plan rapproché de Mme Bennett s'exprimant devant un micro.

La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, fustige la décision du gouvernement ontarien de réduire le budget du ministère des Affaires autochtones.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

De passage à Toronto vendredi, la ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, a dit être « extrêmement déçue » de la réduction du budget attribué au ministère ontarien des Affaires autochtones. Ce dernier n'aura droit qu'à 74,4 millions de dollars en 2019-2020, soit environ la moitié des 146 millions de dollars dont il disposait en 2018-2019.

Les droits autochtones, la réduction des disparités entre les résultats socio-économiques sont la responsabilité de tous les gouvernements, a dit la ministre Bennett en réaction au budget déposé jeudi par le ministre des Finances de l’Ontario, Vic Fedeli.

Avec le momentum qu’on a vu sur l’importance de la réconciliation au Canada, c'est un réel recul de voir le département recevoir moins de la moitié de l'argent qui était disponible auparavant [...]. C'est très, très décevant.

Carolyn Bennett, ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones

Dans l’énoncé de charge du ministère des Affaires autochtones, le document budgétaire ne prévoit pas d'argent pour les investissements ponctuels, dont les règlements versés aux Premières Nations, ce qui explique en partie la forte diminution du budget. Cette somme était de 65 millions de dollars pour 2018-2019.

Le financement de base du Ministère est passé de 81 millions de dollars en 2018-2019 à 74,4 millions de dollars en 2019-2020.

Le but des règlements est de sortir du système judiciaire et d’être capable de négocier un règlement juste pour ces communautés [autochtones]. Je ne suis pas très sûre de comment le gouvernement traitera cela, mais je sais qu’on aura besoin de l’Ontario à la table dans les causes à venir, a déclaré Mme Bennett.

Le ministère des Affaires autochtones de l’Ontario s’insurge contre les propos de la ministre fédérale et les qualifie d’absolument faux.

La somme de 146 millions de dollars de 2018-2019 inclut des paiements uniques qui n’ont pas encore été déterminés pour l’année à venir, et nous ne pouvons pas faire de spéculation sur des règlements pour l’année fiscale prochaine, mentionne par courriel la porte-parole du Ministère, Sydney Stonier.

Des conséquences toujours incertaines

Le grand chef du conseil de la Nation Nishnawbe Aski, Alvin Fiddler, affirme qu’évidemment, les coupes significatives du budget du ministère des Affaires autochtones ont suscité [son] attention.

Nous ne savons pas encore ce que cela va signifier sur le terrain en termes de la capacité du Ministère à fournir le soutien ou à jouer le rôle qu’il a joué au cours des quelques dernières années, dit-il toutefois.

Le leader autochtone précise que l’un des éléments du budget qui préoccupent le plus la Nation Nishnawbe Aski est l’examen de la Loi de 2010 sur le Grand Nord. Le gouvernement réitère son engagement de tenir des consultations sur une proposition visant à abroger la [loi].

Nous voulons évidemment faire partie du processus parce que cela déterminera notre relation avec ce gouvernement pour ce qui est des ressources de notre territoire du Nord.

Alvin Fiddler, grand chef du conseil de la Nation Nishnawbe Aski

Dans le budget, le gouvernement s'est, entre autres, engagé à financer un programme de stages pour les Autochtones dans le Nord de l'Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique