•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où va l'argent? Un portrait des finances publiques de l'Alberta en neuf articles

Le titre ''Où va l'argent?'' avec des billets d'argent canadien à la droite.
En cette quatrième semaine de campagne, voici un regard sur l'état des finances publiques en Alberta. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Mardi, les Albertains votent. La semaine dernière, Radio-Canada s'est penchée sur les finances publiques de la province en passant notamment par les taxes, le déficit, la péréquation et les compressions. Voici un échantillon de neuf textes que nos journalistes ont rédigés à ce sujet.


L’Alberta recherche la recette pour ressusciter son économie

Un homme parle à deux clients d'un restaurant à un bar. Les deux clients sont de dos. L'homme, Gilles Brassard, astique un verre qu'il tient dans sa main de l'autre côté du bar. Le gérant du restaurant Cassis regorge d'idées pour relancer l'économie albertaine. Photo : Radio-Canada / Jocelyn Boissonneault

Le mot est inscrit en lettres majuscules sur les pancartes de tous les partis de l'Alberta : emplois. Derrière le mot se cache la promesse d'un renouveau : votez pour moi et nous créerons des milliers d'emplois. Mais, après quatre ans d'espoirs déçus, peu d'Albertains croient en une solution miracle. Cela ne les empêche pas de déborder d'idées pour relancer leur économie. À lire ici...


La bureaucratie vue par les partis de l’Alberta

Un homme exaspéré devant deux piles de paperasse.La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante soutient qu'au Québec seulement, il en coûte 8 milliards de dollars aux PME pour remplir les différents formulaires. Photo : .

La bureaucratie est toujours un ennemi populaire à l'approche des élections. Le Parti conservateur uni (PCU), en particulier, propose de prendre les grands moyens pour s'y attaquer, mais sa vision ne fait pas l'unanimité en Alberta. À lire ici...


Boussole électorale : des questions économiques révèlent des clivages

Une femme remplit une déclaration de revenus.Une majorité des Albertains sondés, 58 %, croient que les mieux nantis devraient payer plus d'impôts. Photo : iStock

Quel est l'enjeu principal de l'élection en cours? L'économie, répondent en plus grand nombre les Albertains qui ont participé à la Boussole électorale. Imposition, taxation, déficit budgétaire : les réponses pondérées des quelque 120 000 participants de la grande consultation ne s'alignent pas toujours parfaitement. Disséquons leurs opinions. À lire ici...


Le tabou des compressions budgétaires

Un élève en classeLes secteurs de la santé et de l'éducation se préparent à de possibles réductions budgétaires après les élections albertaines le 16 avril. Photo : Radio-Canada

Déficit, emploi et économie sont mentionnés par tous les politiciens en campagne électorale en Alberta. Il faut dire que la dette a presque quintuplé depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement néo-démocrate. Malgré cela, vous aurez bien du mal à entendre parler un politicien de restrictions budgétaires. Ces mots sont devenus presque tabous en Alberta. À lire ici...


Déficit budgétaire : le poids de la santé

Un homme âgé étendu sur un lit d'hôpital tient la main d'une femme.«C’est évident que plus de soins de longues durées c’est une priorité, en particulier si on arrivait à faire ça avec un meilleur arrimage entre l’hôpital et les soins à domicile.», Pierre-Gerlier Forest, directeur de l'École de politiques publiques de l'Université de Calgary Photo : iStock

Les partis ont tous des promesses pour réduire le déficit. Ils comptent y parvenir en réduisant le budget de différents services. Mais il y a des services, comme la santé, qui coûtent plus cher que d’autres. Aujourd’hui, les soins de santé coûtent à la province 22 milliards de dollars, c'est-à-dire 39 % du budget provincial. À écouter ici...


Des comités d’action politique investissent dans les élections albertaines

Un carton représente des enfants entassés dans une boîte de sardines. Des slogans encouragent les lecteurs à demander aux élus de se positionner sur divers enjeux liés à l'éducation.L'Alberta Teachers' Association lancera officiellement sa campagne en février pour dénoncer le surpeuplement des classes. Photo : Alberta Teachers' Association

Il n'y a pas que les partis politiques qui ramassent de l'argent à la veille des élections provinciales. En effet, une quinzaine de « comités d'action politique » (PAC) ont récolté 1,2 million de dollars depuis décembre 2018, selon Élections Alberta. À lire ici...


Y a-t-il plus de bureaucratie en Alberta qu'ailleurs au pays?

Mains de personnes et documents sur une table.Une semaine de sensibilisation à la paperasserie se tient au Canada du 22 au 26 janvier. Photo : iStock

Le chef du Parti conservateur uni (PCU), Jason Kenney, promet de s'attaquer à l'accumulation de permis, de règlements, de formulaires et de procédures diverses, qui, selon lui, a pris des proportions désastreuses en Alberta. Le problème est-il aussi important qu'il le prétend? Vérification. À lire ici...


L’Alberta a une solution pour redresser son économie, mais refuse de changer de cap

Client payant sa commande de fromage en épicerie.L'absence d'une taxe de vente provinciale était devenue, en 2019, le «désavantage albertain», selon des experts Photo : getty images/istockphoto / Milkos

Toutes les provinces canadiennes ont adopté une taxe de vente provinciale (TVP), sauf une : l'Alberta. Elle est tellement détestée dans cette province que les politiciens n'osent même pas en parler. Cette taxe serait pourtant une des solutions à bien des problèmes actuels des Albertains : déficits, dette, dépendance aux redevances pétrolières et services sociaux coûteux. L'absence de taxe de vente provinciale est-elle devenue, en 2019, le « désavantage albertain »? À lire ici...


Péréquation, surplus, déficit, taxes, compression et fiscalité

Un homme en cravate dépose un sou dans une tirelire en forme de cochon qu'il tient dans la main.Le casse-tête des finances publiques albertaines: gel des dépenses et investissement dans l'économie. Photo : iStock

L'Alberta, longtemps considérée comme la province canadienne richissime, commence à voir ses sources de financement non durables réduire leurs apports. À écouter ici...

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Alberta

Élections provinciales