•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec resserre les règles pour les sièges d'auto pour enfants

Une mère qui attache son fils dans son siège d'appoint.
Une mère qui attache son fils dans son siège d'appoint. Photo: getty images/istockphoto / Pollyana Ventura
Radio-Canada

À compter du 18 avril prochain, tous les enfants, à bord d'un véhicule, devront être assis et attachés sur un siège d'appoint adapté à leur poids et à leur taille jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 9 ans ou jusqu'à ce qu'ils mesurent au moins 145 cm (57 pouces), en vertu des nouvelles dispositions du Code de la sécurité routière.

Actuellement, la loi québécoise exige que les enfants qui mesurent moins de 63 cm (24,8 pouces) en position assise soient installés dans un siège d'auto, et ce, jusqu'à ce qu'ils puissent porter correctement une ceinture de sécurité.

Or, on ne pourra pas utiliser n’importe quel siège pour asseoir les enfants. Le modèle devra être conforme au poids et à la taille de l’enfant et devra être par conséquent un siège de bébé, un siège d’enfant ou un siège d’appoint, précise la SAAQ.

Les automobilistes qui ne se plieront pas à cette nouvelle disposition du Code de la sécurité routière s’exposent à une amende de 80 $ à 100 $ en plus des frais, ainsi qu’à l’ajout de 3 points d’inaptitude sur leur permis de conduire.

Un enfant dort dans son siège autoAu Canada, il n'y a que l'Alberta, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut qui n'ont pas cette obligation face à la durée d'utilisation du siège d'appoint pour les enfants à bord d'un véhicule. Photo : getty images/istockphoto / SbytovaMN

Pour ce qui est des transports en taxi, la SAAQ précise sur son site Internet qu’il est « obligatoire d'attacher l'enfant avec la ceinture de sécurité […] du taxi, à défaut de pouvoir l'installer dans un siège d'auto pour enfants.

La règle est cependant différente pour les gens qui voyageront à bord de transports de type Uber, où l’enfant devra être installé dans un siège d’auto jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 9 ans ou jusqu’à ce qu’il mesure 145 cm.

La SAAQ rappelle que tous les enfants de moins de 12 ans ne devraient jamais être assis à l’avant d’une voiture, qu’ils soient assis sur la banquette ou sur un siège d’appoint, en raison des risques élevés de blessures que pourrait leur causer le déploiement des coussins gonflables du tableau de bord.

Prévention et sécurité

Société