•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Récupérer la viande des supermarchés pour les plus démunis

Un homme entre deux paniers d'épiceries remplis de caisses noires dans un supermarché.
Le bénévole au comptoir alimentaire l'Escale Marquis Méthot récupère des denrées alimentaires dans un supermarché de Baie-Comeau. Photo: Radio-Canada / Olivier Roy Martin
Radio-Canada

À Baie-Comeau, le comptoir alimentaire l'Escale récupère depuis quelques semaines de nouvelles denrées périssables, comme de la viande ou du poisson, dans les supermarchés de la ville. C'est le résultat de longs mois de travail pour varier les aliments des paniers remis aux plus démunis.

Pour y arriver, l'organisme de bienfaisance s'est procuré un camion réfrigéré il y a plus d'un an et a dû apporter des modifications importantes à ses locaux au cours des derniers mois. Cela inclut l'agrandissement du congélateur et des travaux sur la chambre froide.

Les bénévoles du comptoir alimentaire l'Escale ont également dû suivre une formation pour s'assurer que la nourriture récupérée respecte les normes de salubrité.

Deux hommes devant le camion réfrigéré du comptoir alimentaire l'Escale de Baie-Comeau. Les frères Marquis (gauche) et Mario (droite) Méthot sont bénévoles au comptoir alimentaire l'Escale. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

En janvier, on a eu la visite d'une représentante des banques alimentaires du Québec, explique Josée Gagnon, la présidente du comptoir alimentaire l'Escale. On a fait le tour des trois supermarchés à Baie-Comeau, on leur a expliqué, on a fait de la sensibilisation, nos bénévoles ont été formés.

Ces démarches ont permis à l'organisme de faire partie du programme de récupération en supermarchés des banques alimentaires du Québec, selon la présidente du comptoir alimentaire l'Escale, Josée Gagnon. Ce programme a permis de détourner 953 000 kilos de viande des sites d'enfouissements du Québec en 2016.

Un bâtiment sobre avec une affiche identifiant le comptoir alimentaire. Le comptoir alimentaire l'Escale se trouve sur la rue rue de Puyjalon, à Baie-Comeau. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Varier les paniers de nourriture

Le comptoir alimentaire l'Escale a aidé 934 foyers de la région au cours de la dernière année financière, dont plus de 230 enfants. Ces bénéficiaires auront désormais accès à une plus grande diversité de produits, selon la gestionnaire Annick Côté, qui précise que l'organisme travaille toujours à finaliser la mise sur pied du projet.

C'est sûr que là présentement, c'est au-delà de nos espérances au niveau des fruits et des légumes. La viande aussi, ça commence, on est en train de l'implanter, dit-elle. Donc on va voir dans les prochaines semaines, les prochains mois, comment ça va aller.

Une femme se tient debout devant des étagères contenant des denrées non périssables. La gestionnaire au comptoir alimentaire l'Escale, Annick Côté. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Le comptoir alimentaire l'Escale se donne un an pour évaluer le niveau de réussite du projet de récupération de denrées réfrigérées comme le lait, la viande ou le poisson. C'est sûr qu'on souhaite que ça perdure dans le temps , lance Josée Gagnon, en expliquant que les travaux pour le projet vont avoir coûté environ 100 000$.

On ne le fait pas pour que ça dure juste un an et après on l'oublie.

Josée Gagnon, présidente du comptoir alimentaire l'Escale
Josée Gagnon en face du nouveau camion réfrigéré à l'extérieur. La présidente du comptoir alimentaire l’Escale, Josée Gagnon, s’est rendue à Montréal en décembre dernier pour ramener le camion réfrigéré à Baie-Comeau. Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Comme le comptoir alimentaire l'Escale n'est pas en mesure de prévoir la quantité de nourriture reçue des supermarchés chaque semaine, il n'est pas possible de prévoir combien le projet pourra aider de personnes de plus pour l'instant.

Consommation

Société