•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les traversées reprennent entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon

navire à quai
Le NM Trans-Saint-Laurent pourrait accueillir davantage de passagers cette année en raison des déboires de la traverse Matane-Côte-Nord. Photo: Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher
Julie Tremblay

Les automobilistes peuvent à nouveau traverser le fleuve avec leur véhicule puisque le Trans-Saint-Laurent, qui relie Rivière-du-Loup à Saint-Siméon, a repris ses traversées vendredi.

Pour son premier départ de la saison, qui a été devancé d'une semaine, le Trans-Saint-Laurent a déjà connu une hausse d'achalandage.

L'an passé, on avait 18 véhicules et 31 passagers à la première traversée, et là, je dirais qu'on a une trentaine de véhicules [...] c'est à peu près le double.

Marc Larouche, responsable des communications de la traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon

Bon nombre de passagers qui sont montés à bord du navire utilisent normalement la traverse Matane–Côte-Nord, mais ont décidé de se rendre à Rivière-du-Loup en raison des nombreux ratés des navires qui ont effectué le trajet au cours des derniers mois.

Des véhicules font la file.Une vingtaine de véhicules attendaient au quai de Rivière-du-Loup, dès 6 h 30, afin de traverser vers la Côte-Nord. Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

On s'attend à une hausse marquée de l'achalandage, explique Marc Larouche, qui précise que le transport de véhicules lourds se poursuit à Matane, ce qui devrait permettre de ne laisser aucun véhicule sur le quai à la traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon dans les semaines à venir.

Les traverses Rimouski-Forestville ainsi que Trois-Pistoles–Les Escoumins pourraient aussi enregistrer une hausse d'achalandage cette année. Les deux services reprendront plus tôt qu'à l'habitude, respectivement les 18 et 20 avril, afin de pallier le manque de fiabilité de la traverse Matane–Côte-Nord.

Avec la collaboration de Jérôme Lévesque-Boucher

Bas-Saint-Laurent

Transports