•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dalaï-lama sort de l'hôpital

Le dalaï-lama en plein discours.
Le dalaï-lama a reçu son congé de l'hôpital trois jours après y avoir été admis pour des douleurs thoraciques. Photo: AFP/Getty Images / RAKESH BAKSHI
Radio-Canada

Le dalaï-lama dit se sentir « normal », ou encore « presque normal », après avoir quitté un hôpital de New Delhi où il se faisait soigner pour une infection à la poitrine.

Le leader spirituel tibétain de 83 ans s'est exprimé après avoir reçu son congé, vendredi. Il avait été hospitalisé mardi après avoir quitté Dharamsala pour consulter des médecins dans la capitale indienne.

Il devrait rentrer cette semaine dans sa résidence située dans le nord montagneux du pays, où il vit depuis qu'il a fui le Tibet, en 1959, à la suite d'une révolte ratée contre le pouvoir chinois.

Le dalaï-lama consacre habituellement plusieurs mois par année à voyager partout dans le monde pour enseigner le bouddhisme et parler du combat des Tibétains pour obtenir davantage de libertés de Pékin. Il a cependant réduit son rythme de voyages, depuis un an, afin de ménager sa santé.

La Chine ne reconnaît pas l'existence du gouvernement tibétain en exil et n'a pas tenu de discussion avec les représentants du dalaï-lama depuis 2010. Pékin l'accuse de chercher à obtenir la séparation du Tibet.

Le dalaï-lama nie être un séparatiste et dit militer en faveur d'une autonomie plus forte et de la protection de la culture bouddhiste de la région.

Avec les informations de Associated Press

Croyances et religions

International