•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Disney+, la rivale de Netflix, sera lancée en novembre 2019 aux États-Unis

Le nom de Walt Disney est inscrit devant un chateau.

Disney lancera sa plateforme de services en ligne en 2020.

Photo : AFP/Getty Images / VALERIE MACON

Radio-Canada

La très attendue plateforme de vidéos en ligne Disney+, future rivale de Netflix, sera lancée le 12 novembre 2019, et s'y abonner coûtera 6,99 $ US par mois, selon ce qu'a annoncé le géant des médias et du divertissement jeudi.

Précisément, la plateforme Disney+ sera offerte d'abord aux États-Unis, puis progressivement en Europe, avant d'être offerte dans d'autres régions du monde. Selon Disney, elle sera accessible dans le reste de l'Amérique du Nord à partir du premier trimestre de l'année 2020.

La plateforme proposera le catalogue des productions Disney et de Pixar, les films des franchises Star Wars et Marvel, mais aussi des programmes de la chaîne National Geographic, selon ce qu'ont indiqué les responsables du groupe lors d'une présentation aux investisseurs retransmise sur Internet.

Le film Capitaine Marvel, actuellement en salle, sera offert en exclusivité dès le lancement de la plateforme, selon les responsables de Disney+.

Il a été précisé que la plateforme proposera aussi des contenus originaux, notamment une série de Marvel.

Disney a finalisé à la fin mars l'acquisition des studios Fox, fondés en 1935 à Los Angeles, et d'autres actifs du groupe de Rupert Murdoch, dont les chaînes de télévision FX et National Geographic.

Dominé par Netflix, qui compte ses 140 millions d'abonnés, le marché du numérique est désormais un passage obligé pour les groupes médiatiques et technologiques.

Avec Prime Video, Amazon est aussi présent dans ce marché, tout comme Apple, qui vient d'annoncer sa propre plateforme, Apple TV+, dont le lancement est prévu pour cette année, sans toutefois préciser la date de celui-ci et le prix d'un abonnement.

La compagnie WarnerMedia, anciennement Time Warner et rachetée par l'opérateur télécom AT&T, devrait aussi se lancer dans la bataille cette année, avant NBCUniversal (groupe Comcast), qui compte entrer dans l'arène l'an prochain.

Avec les informations de Agence France-Presse, et TechCrunch

Technologies et médias

Arts