•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enfants prennent la relève au Marché D. Boutin de Dolbeau-Mistassini

La façade extérieure du supermarché Métro Plus de Dolbeau-Mistassini.

Le supermarché Métro Plus Dany Boutin de Dolbeau-Mistassini sera rénové au cours des prochaines semaines, un projet de 5 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Naomi Boutin et son frère, Olivier, ont grandi dans les allées du Marché D. Boutin de Dolbeau-Mistassini. Aujourd'hui, ils prennent les rênes de l'entreprise familiale et veulent assurer sa pérennité.

Les propriétaires investiront 5 millions de dollars au cours des prochains mois pour rénover le supermarché.

Malgré la volonté de bien des enfants à prendre la relève d'une entreprise fondée par leurs parents, ce genre de transition est souvent complexe.

Dany Boutin en compagnie de ses deux enfants dans le supermarché. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les enfants du propriétaire Dany Boutin, Olivier et Naomi, sont impliqués dans un projet de transfert d'entreprise.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Associé chez Raymond Chabot Grant Thornton et spécialiste en transfert d’entreprises, Éric Dufour estime que seulement 10 % des entrepreneurs s'engagent dans un processus de transfert. Ils ont aussi tendance à le faire sur le tard.

C'est difficile de faire prendre la décision à un entrepreneur d’amorcer cette réflexion-là, parce qu'il y a toute la notion du deuil qui apparaît.

Éric Dufour, spécialiste en transfert d'entreprises

Retour aux sources

Naomi, 31 ans, devenue directrice de la logistique, a vécu un retour aux sources. Après une période d’exil, la Dolmissoise a choisi de rentrer dans son patelin d’origine il y a deux ans. Aujourd'hui, elle se lance corps et âme dans le projet de rénovation de l'épicerie aux côtés de son père et son frère.

On travaille vraiment pour la pérennité de l'entreprise et pour prendre la relève parce que c'est ce qui nous plaît, parce qu'on a ça dans le cœur.

Naomi Boutin, directrice de la logistique

Olivier porte le chapeau de directeur des opérations.

Pour nous autres, c'est un bel apprentissage. On se dit : "OK, là, on commence", lance l’entrepreneur de 26 ans.

Un cadeau

Leur père, Dany Boutin, a perdu le compte du nombre d’heures que sa progéniture a passé entre les murs du supermarché.

Tout au long de leur vie, ils ont eu à subir le magasin. Tous les jours, ils n'étudiaient pas à la maison. Ils étudiaient dans la salle de conférence. Aujourd'hui, qu'ils décident de prendre la relève, c'est un super cadeau pour nous, affirme le propriétaire.

Une firme comptable accompagne la famille Boutin dans le déploiement du projet de reprise, qui s’échelonnera sur une période de cinq à sept ans.

Les consommateurs n’auront cependant pas à attendre aussi longtemps pour vivre la transition vers une nouvelle expérience au Marché D. Boutin Métro Plus. La clientèle devrait pouvoir profiter des nouveautés dès novembre.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Entrepreneuriat