•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : une tempête de neige aux États-Unis étroitement surveillée

La route 75 au Manitoba inondée lors des inondations de 2011
L'autoroute 75 pourrait être fermée au nord de Morris la semaine prochaine. Photo: Radio-Canada
Thibault Jourdan

Une tempête de neige qui s'abbat actuellement sur le Minnesota et le Dakota du Nord est étroitement surveillée par le Centre de prévision hydrologique d'Infrastructure Manitoba, qui craint que le niveau des inondations n'atteigne celui de la catastrophe de 2011.

Selon le Centre de prévision hydrologique, la tempête pourrait apporter de fortes chutes de neige à Fargo. Selon l'importance des précipitations, le niveau de la rivière Rouge pourrait atteindre ou légèrement dépasser celui de 2011.

De son dernier bulletin, publié jeudi, le National Weather Service américain prévoit de la neige « lourde et mouillée » et des conditions « semblables à un blizzard ». Il s’attend à « d'importantes difficultés pour les déplacements » dans le sud de la vallée de la rivière Rouge. Le système dépressionnaire se dirige lentement vers le nord et la frontière canado-américaine, et la neige devrait cesser vendredi.

Par ailleurs, les températures moyennes dans la vallée de la rivière Rouge ces derniers jours ont oscillé autour de 0 degré Celsius. La crue est maintenant attendue à Emerson entre le 21 et le 24 avril.

Digues en place, canal de dérivation bientôt activé

Dans un communiqué, la province du Manitoba rappelle que des digues partielles sont déjà en cours d'installation dans plusieurs villages tels qu’Emerson et Saint-Jean-Baptiste. Elle s’attend à ce que d’autres digues soient mises en place à Morris, à Letellier, à Sainte-Agathe et à Saint-Adolphe. Elle ajoute que la circulation sur l’autoroute 75 pourrait être réduite sur deux voies et qu’elle pourrait être fermée au nord de Morris dans la seconde moitié de la semaine prochaine.

Quant au canal de dérivation, qui protège Winnipeg, son activation a été repoussée de quelques jours. Il devrait maintenant être activé en début de semaine prochaine, mais si les blocs de glace gênent, l’activation pourrait encore être retardée.

Manitoba

Conditions météorologiques