•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet Sunny Action fait des petits dans d'autres régions

De jeunes bénévoles accompagnent des personnes en fauteuil roulant sur la promenade du Saint-Maurice à Shawinigan.

Des bénévoles de la Fondation Sunny D. Extême seront déployés dans cinq régions du Québec cet été.

Photo : Fondation Sunny D. Extrême

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le projet Sunny Action, né à Shawinigan, sera déployé dans cinq régions du Québec pour la saison estivale.

Dès le 26 juin, des adolescents bénévoles de 12 à 17 ans iront tenir compagnie à des personnes âgées de 35 CHSLD de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de l’Estrie, de Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de Montréal.

La Fondation Sunny D. Extrême a reçu une subvention de 1,7 million de dollars sur quatre ans du gouvernement du Québec pour mener à bien le projet.

Le projet Sunny Action a été mis sur pied par la Fondation Sunny D. Extrême, créée en 2007 par Alain Desbiens, à la suite du décès de son fils. « Je voulais rendre hommage aux actions que Sunny avait posées dans la communauté en favorisant les ponts entre les générations par la création de liens privilégiés avec les milieux de vie de nos aînés », explique-t-il.

En plus de permettre d’établir des rapprochements intergénérationnels valorisants pour les jeunes et bienfaisants pour les aînés, le projet Sunny Action favorise l’engagement social, l’entraide et le développement de futurs citoyens responsables du bien-être de leurs semblables.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !