•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quel avenir pour la marina de Trois-Rivières?

Des bateaux entreposés sur la terre ferme pour l'hiver

L'entreposage des bateaux des membres de la marina de Trois-Rivières est incertain pour l'avenir.

Photo : Radio-Canada

Claudie Simard

Plusieurs questions inquiètent les membres de la marina de Trois-Rivières, alors que la Ville revoit l'aménagement du Parc de l'île Saint-Quentin.

Plusieurs partagent leurs inquiétudes sur les réseaux sociaux, alors que la Ville s’apprête à déposer son nouveau plan directeur, après avoir tenu une consultation en ligne auprès des citoyens l’an dernier.

Rien n’est définitif, mais l'entreposage des bateaux semble être un enjeu. Or, arrêter l’entreposage priverait l'organisation d'une importante source de revenus et compromettrait possiblement ses opérations.

Est-ce une question d’esthétique? Il doit y avoir des solutions.

René Dumas, membre de la marina de Trois-Rivières

La marina de Trois-Rivières est un organisme à but non lucratif qui compte quelque 250 membres.

La Ville est propriétaire du terrain et des bâtisses, qu’elle loue à l’organisation. Le bail n’a pas été renouvelé depuis décembre 2016, ce qui inquiète les membres.

Une partie du terrain contaminée

L’organisation souhaite continuer à vendre de l'essence sur place. Pour y arriver, il faudra investir parce qu'il s'avère qu'une partie du terrain est contaminée près des réservoirs à essence.

Un bateau-cargo passe sur le fleuve devant la marina de Trois-Rivières.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La marina de Trois-Rivières est située sur l'île Saint-Quentin, au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada

Il pourrait incomber à l'organisation de payer les travaux. Des démarches sont en cours avec la Ville à ce sujet.

La contamination est d’ailleurs une des raisons qui retarde les négociations, indique la responsable des communications à la Ville de Trois-Rivières, Cynthia Simard. Il faut aussi attendre le dépôt du plan directeur, souligne-t-elle.

Le président du conseil d'administration de la marina ne souhaitait pas commenter le dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Affaires municipales