•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan se donne une « bonne note » en matière de lutte contre les changements climatiques

Une tour éjecte une grande quantité de fumée.

Le gouvernement de la Saskatchewan dit vouloir faire plus d'efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (archives).

Photo : iStock

Gabrielle Proulx

Plus de 60 % des cibles pour faire face aux changements climatiques sont respectées en Saskatchewan, selon un rapport publié par la province. Sur un total de 25 cibles, 15 sont jugées « favorables » par le gouvernement, 7, « satisfaisantes », alors que 3 d'entre elles n'ont pu être évaluées, faute de données disponibles. Aucune des cibles n'a obtenu la note « médiocre ».

L’évaluation couvre cinq secteurs : les systèmes naturels, les infrastructures, l’économie durable, la préparation de la communauté en cas d'urgence et le bien-être humain.

L'homme debout devant la porte de son bureau porte un veston bleu.

Le ministre de l'Environnement de la Saskatchewan Dustin Duncan

Photo : Radio-Canada / Raluca Tomulescu

Nous observons certaines tendances positives à travers les mesures.

Dustin Duncan, ministre de l’Environnement de la Saskatchewan

Selon le membre du conseil d’administration (C.A.) de la Société environnementale de la Saskatchewan, Peter Prebble, le gouvernement fait des progrès pour s’adapter aux changements climatiques.

Un homme avec un chandail de laine rayé accoudé sur un arbre en forêt.

Peter Prebble de la Société environnementale de la Saskatchewan déplore que la province en fasse trop peu pour réduire efficacement ses émissions de GES.

Photo : Société environnementale de la Saskatchewan

Il relève l’installation de nouveaux ponceaux de routes pour évacuer de grandes quantités d’eau sur la chaussée en cas de fortes précipitations, la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) par les bâtiments gouvernementaux et la volonté de consommer de l’électricité provenant de sources d’énergies renouvelables. Néanmoins, il déplore que la province en fasse trop peu pour réduire efficacement les émissions de GES.

Il n’y a pas de réelle stratégie pour réduire les émissions de GES, entre autres, dans le secteur des transports.

Peter Prebble, membre du C.A. de la Société environnementale de la Saskatchewan

Résumé du rapport

Systèmes naturels :

D'ici 2020, la Saskatchewan veut protéger 12 % de ses écosystèmes terrestres et aquatiques.
En 2018, la cible atteignait 9 %.

Infrastructures physiques :

Cinq mesures sur sept de cette catégorie ont été classées comme étant « passables ».
La province veut augmenter à 50 % sa capacité de production d’énergie renouvelable d'ici 2030. En 2018, ce taux était de 25,4 %.

Économie durable :

La province cherche à réduire à 6,4 t métriques les émissions de gaz à effet de serre provenant du gaz produit en complément avec le pétrole d’ici 2025. Les émissions de GES sont estimées à 9,1 t métriques en 2018.

La communauté :

Pour les communautés exposées à des risques d’inondation, le gouvernement envisage de terminer la cartographie des zones inondables de la province.

Bien-être humain :

En 2018, le gouvernement a commencé à recenser les communautés vulnérables à la sécheresse.
Selon la province, 26 collectivités ont des réserves d’eau problématiques en cas de sécheresse.

Saskatchewan

Pollution