•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Faites-vous vacciner », dit une résidente d’Ottawa qui a contracté la rougeole

Une femme qui a les cheveux teints en rouge accorde une entrevue à la caméra.
Jayda Kelsall, une résidente d'Ottawa, est l'une des deux personnes qui ont contracté la rougeole dans la capitale fédérale. Photo: CBC
CBC

Une résidente d'Ottawa, Jayda Kelsall,a contracté la rougeole, même si elle a été vaccinée. Elle est désormais en colère contre les personnes qui décident délibérément de ne pas se protéger contre cette maladie contagieuse.

Si vous pouvez vous faire vacciner, vous devriez le faire, a déclaré Mme Kelsall, depuis une unité d’isolation à l’Hôpital d’Ottawa. La femme affirme ne pas comprendre la résistance que certains ont par rapport à la vaccination.

Ça n’a pas de sens [de ne pas se faire vacciner].

Jayda Kelsall

Atteinte d’une forme rare de cancer qui affecte l’abdomen, Mme Kelsall a raconté que c’est lors d’un voyage au Royaume-Uni qu’elle a contracté la rougeole. À son retour, elle a directement atterri à l’hôpital en raison d’une énorme fièvre.

Initialement, les médecins croyaient qu’il était question d’un symptôme relié à son cancer, mais mercredi dernier des rougeurs sont apparues sur ses bras et sa poitrine. L’unité spéciale des infections contagieuses a alors été mise au courant et Mme Kelsall s’est retrouvée en isolation afin de procéder à un test.

Lorsque Jayda Kelsall a appris que le résultat était positif, elle croyait qu’il s’agissait d’une simple blague. J’ai ri, mais c’était un rire nerveux, a relaté Mme Kelsall, qui affirme déjà avoir a été vaccinée contre la rougeole.

Santé publique Ottawa (SPO) explique toutefois que certaines personnes dont le système immunitaire est affaibli restent vulnérables à l’infection.

Maladie rare

Les deux cas de rougeole confirmés à Ottawa, dont celui de Mme Kelsall, sont les premiers déclarés dans la capitale fédérale depuis 2016.

Selon Trevor Arnason, médecin à Santé Publique Ottawa, le taux de vaccination à Ottawa est élevé. Cependant, il explique que la majorité des médecins d’Ottawa ne connaissent pas bien les symptômes de l’infection puisque cette maladie était éradiquée il y a 20 ans.

Santé publique Ottawa a surveillé les éruptions de rougeole partout dans le monde, notamment aux États-Unis et en Europe.

Une alerte de SPO, lancée avant la semaine ontarienne de relâche en mars, demandait aux Ottaviens de s’assurer que leurs vaccins contre la rougeole soient à jour.

Il y a également différents avertissements fédéraux concernant des cas de rougeole aux États-Unis et plusieurs pays d’Europe et d’Afrique.

Avec les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Santé publique