•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Rimouskois se mobilisent pour la revitalisation de la Grande Place

Plus de 300 personnes ont manifesté pour appuyer le projet de revitalisation de la Grande Place à Rimouski.

Plus de 300 personnes ont manifesté pour appuyer le projet de revitalisation de la Grande Place à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un peu plus de 300 Rimouskois se sont réunis devant la Grande Place pour manifester leur appui au projet de revitalisation de Groupe Sélection et au déménagement de la Coopérative Paradis au centre-ville.

Des gens de toutes les générations ont participé à l’événement qui s’est tenu de 12 h 30 à 15 h.

Ils dénonçaient, pour la plupart, que sept personnes n'aient pas voulu signer l'entente avec Groupe Sélection.

« Je veux habiter notre centre-ville pour qu’il y ait plus d’activités ici. »

— Une citation de  Résidente de Rimouski

« Quelle image on donne à nos touristes quand ils passent sur le boulevard? D’avoir une ruine de même depuis des années. »

— Une citation de  Résident de Rimouski

La manifestation, organisée par Culture Bas-Saint-Laurent, visait à convaincre les sept propriétaires riverains qui n'ont pas entériné le projet de changer leur fusil d'épaule.

Nous avons organisé cette manifestation pour nous faire entendre et nous réapproprier le centre-ville de Rimouski, notre centre-ville! a affirmé l'une des instigatrices de l'événement, la codirectrice de Culture Bas-Saint-Laurent, Julie Gauthier.

Un coupleAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les propriétaires riverains Simon Brisson et Reine Lévesque ont joint leur voix à celles d'autres Rimouskois pour soutenir le projet de revitalisation de la Grande Place.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Des propriétaires riverains étaient aussi présents. Ils soulignaient même que le projet de Groupe Sélection allait améliorer l'offre de stationnement dans cette section du centre-ville. Il n'y a pas de stationnement pour les commerces. Nous, ici, on a deux étages de commercial, ils ne peuvent pas louer les locaux, il n'a pas de stationnement, explique Marcel Duchesne, un propriétaire riverain.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, qui a également pris la parole, a tenu à remercier les 90 propriétaires riverains qui ont donné leur aval au projet. Il espère toujours que les propriétaires qui s'opposent au projet changent d'idée.

« [Il faut] faire en sorte que le paradis puisse enfin s'installer dans le centre-ville, à l'endroit qu'il mérite! »

— Une citation de  Marc Parent, maire de Rimouski

Il a aussi distribué des macarons aux propriétaires riverains qui appuient le projet.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, pose un macaron au propriétaire riverain Simon Brisson.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Rimouski, Marc Parent, pose un macaron au propriétaire riverain Simon Brisson.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Damphousse

Le député Harold LeBel est par ailleurs en discussion avec la Ville de Rimouski pour lancer le processus afin de déposer un projet de loi privé à l’Assemblée nationale qui permettrait d’aller de l’avant avec ce projet sans avoir besoin des sept signatures manquantes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !