•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alphabet lance la livraison par drones

Une photo d'un drone ressemblant à un avion sous lequel un petit treuil retient un colis suspendu au bout d'un fil de fer.

En Australie, les déplacements des drones de Wing sont limités par des règles strictes.

Photo : La Presse canadienne / Michael Shroyer

Radio-Canada

Une centaine de foyers australiens peuvent désormais commander de la nourriture et des médicaments qui seront livrés par voie aérienne, à l'aide de drones autonomes conçus par Wing.

L’entreprise, une division d’Alphabet, la société mère de Google, s’est vu accorder l’autorisation de faire voler ses drones en banlieue de Canberra, dans le sud-est de l’Australie.

L’agence publique australienne chargée de la sécurité de l’aviation civile a jugé que les résultats d’un projet pilote de 18 mois, au cours duquel 3000 vols ont été effectués, sont assez positifs pour aller de l’avant avec des opérations plus ambitieuses.

Les livraisons par drones seront toutefois limitées sur plusieurs plans pour l’instant. Les drones devront voler à une distance sécuritaire des passants, ils ne pourront pas passer au-dessus des grandes routes et ils ne pourront être en service qu’à certains moments de la journée.

Wing devrait étendre ce service à un plus grand nombre de quartiers une fois que l'entreprise aura pris son erre d’aller dans les premières zones.

Cette initiative n’est pas la première du genre au monde. En 2017, Flytrex, une entreprise islandaise, a lancé un service similaire en partenariat avec un site de commerce en ligne. Plus récemment, UPS a également commencé à effectuer des livraisons d’échantillons médicaux dans des hôpitaux à l’aide de drones aux États-Unis.

Avec les informations de MIT Technology Review, et Engadget

Robotique

Techno