•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La superclinique de Trois-Rivières a un an

Façade du bâtiment où se trouve le GMF Réseau de Trois-Rivières

Le GMF Réseau de Trois-Rivières (superclinique) a ouvert ses portes en avril 2018.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un an après l'ouverture du GMF Réseau de Trois-Rivières, la superclinique a atteint son objectif de 20 000 consultations par année.

On voit en moyenne 60 patients par jour, a rapporté Dre Janie St-Onge, l’une des cinq médecins qui travaillent à la clinique située de l’autre côté de la rue du Centre hospitalier affilié universitaire de Trois-Rivières.

Le mandat de la superclinique est d’offrir un suivi médical aux personnes qui présentent des urgences mineures, c’est-à-dire qui ne mettent pas leur vie en danger. À terme, le réseau des super-cliniques vise à désengorger les urgences.

Les autorités de la santé estiment qu'un cas sur deux aux urgences n'est pas réellement urgent.

Les urgences moins engorgées

Dans le cas de la superclinique de Trois-Rivières, il est trop tôt pour déterminer si elle a réussi à désengorger les urgences de la région.

Les autorités régionales de la santé constatent qu'il y a moins de gens dans les urgences de Trois-Rivières. C’est cependant aussi le cas ailleurs en région, où les urgences sont également moins occupées.

Les groupes de médecines familiales (GMF) offrent davantage de plages pour voir des patients, ce qui a aussi eu un impact.

Mauricie et Centre du Québec

Établissement de santé