•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation étudiante à l'Université Dalhousie

Un étudiant tient un affiche lors de la manifestation étudiante à l'Université Dalhousie.

Des étudiants internationaux ont manifesté la hausse prévue des droits de scolarité à l'Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des étudiants internationaux de l'Université Dalhousie, à Halifax, se sont fait entendre haut et fort sur leur campus mardi contre la hausse prévue des frais de scolarité.

Ils sont quelques dizaines à être sortis dans la rue pour aller livrer en mains propres une boîte contenant une pétition de près de 1000 signatures.

Les étudiants ont occupé le bureau du recteur de l'université pour demander l'annulation d'une importante hausse prévue de leurs droits de scolarité.

Ils demandent, entre autres, un gel des droits de scolarité pour les étudiants internationaux et leur arrimage à ceux payés par les Néo-Écossais.

Une étudiante s'adresse aux journalistes lors de la manifestation.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Beata Elliott, étudiante au programme de développement international à l'Université Dalhousie.

Photo : Radio-Canada

Il n'y a aucune raison pourquoi ils [les étudiants internationaux] devraient payer plus. C'est déjà super difficile de venir ici, ça coûte beaucoup d'argent, payer pour l'avion, pour le visa, tout ça, explique Beata Elliott, étudiante en développement international à l’Université Dalhousie.

Les étudiants internationaux sont déjà vulnérables, plusieurs d'entre eux souffrent déjà d'insécurité alimentaire et en plus, c'est difficile pour eux de se faire entendre, ajoute-t-elle.

De son côté, l'administration estime ne pas avoir d'autre choix, l'appui financier de la province n'ayant pas augmenté de façon significative.

Les droits de scolarité comptent pour près de la moitié du budget de l'université.

Hausse importante pour les étudiants internationaux

Le prochain budget de l'Université Dalhousie prévoit une augmentation annuelle de 8 % des droits pour les étudiants étrangers.

L'augmentation des droits de scolarité est limitée à 3 % par année pour les Néo-Écossais, mais cette limite ne s'applique pas aux étudiants internationaux.

Si le budget est accepté, ces derniers paieront en moyenne 1500 $ de plus chaque année pendant quatre ans. À terme, c'est environ 6000 $ de plus par année.

La vice-rectrice de l'Université Dalhousie s'adresse aux journalistes.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Teri Balser, vice-rectrice de l'Université Dalhousie.

Photo : Radio-Canada

Nous avons demandé aux facultés de diminuer leurs coûts. Nous avons réussi à faire des économies administratives, nous avons fait ce que nous pouvons et ça commence à avoir un impact sur la qualité de l'éducation , affirme Teri Balser, vice-rectrice de l’Université Dalhousie.

Le Conseil des gouverneurs de l'Université Dalhousie votera la semaine prochaine sur le budget proposé.

Avec les informations d'Olivier Lefebvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !