•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université de Saint-Boniface abolit deux postes

Un panneau sur lequel il est écrit Université de Saint-Boniface devant l'édifice.

L'Université de Saint-Boniface à Winnipeg

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Radio-Canada

Le premier poste qu'abolit l'Université de Saint-Boniface (USB) est celui de la direction du Bureau de développement et des communications, qu'occupait jusque-là Louis St-Cyr. Le second poste est celui d'analyste au Service des technologies de l'information, qui était vacant.

Le Bureau de développement et des communications de l’USB est chargé de la collecte de fonds, des relations avec les diplômés ainsi que de la communication institutionnelle.

Le Bureau de développement gère le programme de bourses et de soutien financier ainsi que le développement de projets et d’activités prioritaires pour l’USB.

Ces compressions sont confirmées par l'USB, mais il n'a pas été possible d'obtenir plus d'information au moment de publier.

Austérité à l’USB

Au cours des dernières années, les budgets du gouvernement de Brian Pallister ne contenaient pas de bonnes nouvelles pour les universités et les étudiants.

En 2017, le gouvernement provincial a éliminé la limite permise pour hausser les droits de scolarité et aboli les crédits d’impôt en éducation. Il a aussi gelé le financement des universités dans le budget 2017-2018.

La province a réduit le financement de l’USB de 0,9 % en 2018-2019. Cela représente un manque à gagner de 154 000 $ dans un budget global de 29 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !