•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lien aérien entre Matane et la Côte-Nord : de Matane plutôt que de Mont-Joli?

Un avion de type Dash 8 à l'aéroport de Matane

Un avion de type Dash 8 à l'aéroport de Matane

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire de Matane, Jérôme Landry, demande que les navettes aériennes de la Société des traversiers du Québec partent de l'aéroport de Matane pour relier la Côte-Nord plutôt que de Mont-Joli, comme c'est le cas actuellement.

Jérôme Landry a écrit au ministre des Transports, François Bonnardel, pour lui rappeler que l'aéroport de Matane accueille déjà des appareils de type DASH-8.

Il dit avoir reçu plusieurs appels de travailleurs qui préfèreraient partir de Matane au lieu de faire 75 km pour se rendre à Mont-Joli.

Ça représente des déplacements à Mont-Joli, explique-t-il.

Le Georges-Alexandre-Lebel pour les camions

Le traversier-rail Georges-Alexandre-LebelAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le traversier-rail Georges-Alexandre-Lebel

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Jérôme Landry ajoute que l'offre pour les camionneurs, des traversées seulement trois jours par semaine, est insuffisante.

Il demande au ministère des Transports d'évaluer de nouveau la possibilité de transporter des véhicules lourds à bord du traversier-rail Georges-Alexandre-Lebel.

C’est d’offrir une desserte sept jours sur sept. Le Georges-Alexandre-Lebel a déjà eu deux équipes de travail pour le transport de marchandises par wagons, mais il est capable d’accueillir aussi des camions. Logiquement, il serait beaucoup plus intéressant d’utiliser ce bateau qui est déjà sur place, argumente le maire.

Le maire a interpellé le ministre Bonnardel le 26 mars dernier. Il n'a pas reçu de réponse encore.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports