•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 ans de promotion du sauvetage minier en Ontario

Épreuve de sauvetage minier
Il existe près de 900 sauveteurs miniers bénévoles en Ontario, selon l'organisme Santé au travail dans le Nord. Photo: Gracieuseté : Mine Raglan / Glencore
Radio-Canada

La conférence annuelle de l'organisme Sécurité au travail dans le Nord débute mardi soir à Sudbury. Elle soulignera particulièrement le 90e anniversaire d'Ontario Mine Rescue, la division de l'organisme responsable de la formation continue des sauveteurs miniers.

Le directeur général de Sécurité au travail dans le Nord, Paul André, croit que la modernisation des mines rend le rôle de la division encore plus important.

Il y a plusieurs tendances que l’on remarque. Lorsqu’on voit des mines de plus en plus profondes, il y a un impact au niveau de la chaleur et de la qualité de l’air. On voit des mines qui s’éloignent du diesel et qui se dirigent vers l’équipement électrique. Tout cela comporte des avantages sur le plan de la santé et de la sécurité, mais il y a aussi de nouveaux risques, explique-t-il.

Un homme qui porte une veste, une chemise bleue et une cravatePaul André est directeur général de l'organisme Santé au travail dans le Nord. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Il indique, à titre d’exemple, que le processus d’extinction d’un feu émanant d’une machine fonctionnant au diesel est différent de celui d’une machine qui requiert des batteries électriques.

Il y a des gaz différents qui créent de nouveaux défis auxquels l’industrie doit s’adapter.

Paul André, directeur général de Sécurité au travail dans le Nord

Une compétition annuelle

Chaque année depuis plus de 70 ans, une compétition annuelle regroupe des sauveteurs miniers des divers districts de la province.

Selon M. André, l’événement connaît beaucoup de succès, d’autant plus qu’il contribue à attirer davantage de personnes vers le sauvetage minier.

Les sauveteurs miniers sont des personnes altruistes, qui donnent de leur temps, qui acquièrent un niveau d’expertise qui leur permet de venir en aide à leurs collègues en cas d’urgence. Mettre en place une compétition provinciale les aide non seulement à améliorer leurs compétences, mais aussi à mettre en lumière leur profession, affirme M. André.

Il estime à près de 900 le nombre de sauveteurs miniers bénévoles en Ontario.

Cette année, la compétition se tiendra pour la première fois à Red Lake, dans le Nord-Ouest ontarien.

La conférence de Sécurité au travail dans le Nord se conclut jeudi.

Métaux et minerais

Société