•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mine de niobium en veilleuse dans le Nord ontarien

Des camions travaillent dans une mine à ciel ouvert.

Niobay souhaite ouvrir une mine à 45 km au sud de la ville de Moosonee, sur la côte ouest de la baie James.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le projet d'ouverture d'une mine près de Moosonee, dans le Nord ontarien, est retardé.

Le PDG de l’entreprise Niobay Metals, Claude Dufresne, indique que la minière attend de consulter le chef et le conseil de bande de la Première Nation Moose Cree avant d’aller de l’avant.

Or, neuf membres, dont le chef, ont démissionné en mars dernier, provoquant la dissolution du conseil de bande.

C’est un comité intérimaire qui prend la relève d’ici l’élection prévue le 2 juillet prochain.

Niobay veut exploiter un projet minier sur le territoire de la Première Nation Moose Cree.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

NioBay veut exploiter un projet minier sur le territoire de la Première Nation Moose Cree.

Photo : Radio-Canada / Facebook Niobay Metals Inc

Selon M. Dufresne, l’ancien chef s’oppose au projet minier, et la communauté a demandé une révision judiciaire quant à la décision de la province d’autoriser un permis d’exploration.

La révision judiciaire ne nous empêche pas d’aller sur le territoire ni d’effectuer du forage exploratoire, a expliqué M. Dufresne.

Mais NioBay a décidé de prendre du recul en attendant l’élection d’un nouveau conseil de bande.

La minière a l’obligation de consulter la communauté.

Selon M. Dufresne, certains membres craignent à tort que la future mine ne contamine le bassin versant de la rivière des Français Nord.

Le niobium qui appartient à la famille des métaux de transition sert d’alliage avec le fer.

La mine créerait 200 emplois et aurait une durée de vie de 25 ans.

Aucune date n’a encore été fixée pour la révision judiciaire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Industrie minière