•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

André Fortin ne sera pas candidat à la direction du Parti libéral du Québec

Le député libéral André Fortin

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le député de Pontiac, André Fortin, ne sera pas candidat à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ).

Le nom d'André Fortin, âgé de 37 ans, a souvent été mentionné comme potentiel candidat dans la course à la direction du PLQ.

Père de deux enfants, il a invoqué des raisons familiales pour expliquer sa décision.

Le rôle de chef de parti, dans la situation familiale que j’ai en ce moment, ne me permet pas d’être un chef militant engagé et un père présent pour mes filles.

André Fortin, député libéral de Pontiac

Selon lui, la conciliation travail-famille est difficile pour un député ou un ministre. Le rôle de chef de parti serait, pour lui, encore plus exigeant.

Je me connais, je le ferais 7 jours semaine, 16 heures par jour, et c’est ça qui est irréconciliable, a précisé celui qui s'engage toutefois à demeurer député.

Le député de Pontiac, André Fortin, a été assermenté comme ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports le 11 octobre 2017.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le député de Pontiac, André Fortin, a été assermenté comme ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports le 11 octobre 2017.

Photo : La Presse canadienne / Francis Vachon

M. Fortin en est venu à cette décision après six mois de réflexion : Je voulais consulter les membres, je voulais parler à des gens qui ont vécu cette expérience et, pour moi, cette décision arrive maintenant, pour aucune raison particulière.

André Fortin représente la circonscription du Pontiac depuis l'élection de 2014.

Il a été nommé ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec en octobre 2017.

Je trouvais ça intéressant quelqu'un de l'Outaouais [...] pour faire parler de la région, a pour sa part indiqué mardi matin le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Pour prétendre à des postes aussi importants, il faut être sûr de son coup.

Interrogé sur la faible présence du Parti libéral dans les régions du Québec, André Fortin croit qu'il est possible pour le parti d'améliorer cet aspect. Il faut aller parler aux gens des régions, il faut parler aux francophones, il faut comprendre leurs idées. Il faut que les gens puissent se reconnaître dans le Parti libéral, dans leurs priorités.

Le député André Fortin n’a pas voulu appuyer de candidat dans la course à la direction pour l’instant.

Quelques visages bien connus du PLQ, tels que Pierre Moreau, Sébastien Proulx et Gaétan Barrette, ont déjà fait savoir qu'ils ne prendront pas part à la course à la chefferie.

Les députées montréalaises Dominique Anglade et Marwah Rizqy n'ont pas fermé la porte à cette possibilité.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique