•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sunwing doit indemniser des passagers victimes de retards

Un avion Boeing de la compagnie Sunwing.

Un avion de la compagnie Sunwing

Photo : La Presse canadienne / Christopher Katsarov

Radio-Canada

L'Office des transports du Canada condamne Sunwing à verser une indemnité à des centaines de passagers de Montréal et Toronto qui ont subi des retards entre le 14 et le 18 avril, l'an dernier. La compagnie devra, de plus, payer d'ici un mois une pénalité de près de 700 000 $ parce qu'elle n'a pas respecté « ses obligations tarifaires en cas de perturbations de vol généralisées ».

Selon l’Office, la convention de Montréal s’applique à toute réclamation relative aux bagages et aux retards adressée à Sunwing. La compagnie doit donc verser aux voyageurs touchés par ces retards des indemnités pour couvrir des dépenses comme les frais d’hôtel et de repas. Les dépenses liées à la perte des bagages, les dommages et le retard dans leur livraison sont aussi couverts.

Les passagers ont des droits et des recours lorsque leur voyage aérien est perturbé, et même lorsque les problèmes découlent d’événements comme de mauvaises conditions météorologiques, tous les passagers ont droit à des normes minimales de traitement.

Scott Streiner, président de l’Office des transports du Canada

Près de 600 passagers avaient porté plainte après de l’OTC à la suite des problèmes de Sunwing aux aéroports Pierre-Elliott-Trudeau et Pearson en avril 2018. La compagnie doit non seulement indemniser ces voyageurs, mais aussi contacter l’ensemble de ses clients qui ont droit à un remboursement de dépenses à la suite de ces événements.

Sunwing doit aussi élaborer d’ici la fin d’août un plan d’urgence pour se conformer aux règlements si d’autres perturbations majeures surviennent.

Transports

Économie