•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La prison de Windsor est vendue

La prison de Windsor a été fermée en 2014.

La prison de Windsor a été fermée en 2014.

Photo : Andréanne Baribeau

Radio-Canada

L'ancienne prison de Windsor, à l'abandon depuis cinq ans, a été vendue pour 150 000 $. Infrastructure Ontario a confirmé la vente lundi, mais n'a pas dévoilé le nom de l'acheteur, à sa demande.

Aucune information n’a été diffusée sur les projets du nouveau propriétaire pour l’ancienne prison, qui a été vendue telle quelle, parce qu’elle avait besoin de réparations importantes.

L’ancien pénitencier a été mis aux enchères à la fin du mois d’octobre.

La vente de la propriété située au 378, rue Brock dans le quartier Olde Sandwich inclut l’immeuble adjacent qui était utilisé comme dépôt d’archives et le stationnement du Mackenzie Hall.

Respecter le caractère patrimonial

La prison de Windsor a été construite en 1924 après la destruction de l’ancien pénitencier du comté d’Essex.

Depuis 2012, l’intégralité de la propriété fait partie du site patrimonial et de conservation de Olde Sandwich.

La députée provinciale locale, Lisa Gretzky, a fait campagne au courant de l’automne et de l’hiver pour que la communauté puisse avoir un mot à dire sur l’avenir de l’édifice.

Lisa Gretzky et Ron Jones discutent devant la prison de Windsor.

La députée ontarienne Lisa Gretzky et l'ancien conseiller de quartier Ron Jones demandent au gouvernement Ford de consulter la population avant de vendre la prison de Windsor.

Photo : Radio-Canada / Rose St-Pierre

La députée néo-démocrate dispose du soutien du conseiller Fabio Costante. Ce dernier assure avoir l’intention de représenter la voix des concitoyens qui veulent protéger le pénitencier au conseil municipal.

Le maire de Windsor, Drew Dilkens, a pour sa part rencontré l’acheteur plus tôt au mois d’avril. Il disait à ce moment espérer que l’acheteur restaure le bâtiment pour en faire quelque chose de fonctionnel.

Mon scénario de rêve, c’est si quelqu’un venait et le restaurait pour en faire quelque chose de fonctionnel, qu’il s’agisse d’une résidence étudiante ou d’une auberge de jeunesse, a-t-il déclaré en entrevue avec CBC. Quelque chose où il y a une activité constante, mais qui conserve l’héritage des événements qui s’y sont passés.

La Ville a d’abord envisagé d’acheter la prison, mais l’option a été écartée puisqu’elle était considérée comme trop coûteuse.

Le maire Drew Dilkens a déclaré que le réaménagement aurait coûté 20 millions de dollars.

Windsor

Infrastructures