•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook bannit Faith Goldy de sa plateforme

Photo : YouTube: Rebel Media

Radio-Canada

Six individus et groupes canadiens impliqués dans la « haine organisée » se sont vus interdits de présence sur Facebook et Instagram par le géant numérique.

Parmi les personnes interdites, mentionnons l'ancienne candidate à la mairie de Toronto et commentatrice politique d'extrême droite, Faith Goldy. Le Front nationaliste canadien et son président, Kevin Goudreau, Aryan Strikeforce, Wolves of Odin et Soldiers of Odin (aussi connus sous le nom des Canadian Infidels) sont aussi bannis du média social.

Facebook interdit l’utilisation de sa plateforme à ces personnes après avoir conclu qu’elles avaient incité à la haine ou à l'exclusion d'autres personnes en raison de leur identité. Selon l'entreprise, cela va à l'encontre de la politique du géant des médias sociaux sur les organisations et individus dangereux.

Faith Goldy était commentatrice pour le Rebel Media lors des événements de Charlottesville, en Virginie en 2017. Elle a par la suite été congédiée par Rebel Media pour avoir participé à un balado sur le site web d'un groupe néonazi.

En février, Mme Goldy faisait partie de ceux qui se sont adressés à un convoi de camionneurs protestant contre les politiques fédérales sur les pipelines et la taxation du carbone, mais aussi contre l'immigration et les messages nationalistes blancs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Technologies et médias

Société