•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un crédit d'impôt pour les frais de garde annoncé dans le budget?

Des enfants assis à une table mangent une collation en buvant un verre de lait.

Actuellement, les Ontariens paient souvent les frais de garde les plus élevés du pays.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford doit confirmer dans son premier budget, jeudi, qu'il créera un crédit d'impôt pour les services de garde, tel que promis en campagne électorale, selon des sources de CBC.

Ce crédit d'impôt s'appliquerait aux parents qui font garder leur enfant autant à la garderie qu'à domicile.

On ne sait pas pour l'instant si les remboursements offerts aux parents seraient aussi généreux que ceux que les conservateurs avaient promis en campagne.

Néanmoins, pour la politologue Geneviève Tellier de l'Université d'Ottawa, il pourrait s'agir d'une bonne nouvelle pour détourner l'attention des mauvaises nouvelles attendues dans le budget, alors que le gouvernement Ford s'est engagé à éliminer le déficit.

Durant la campagne, les conservateurs avaient promis un crédit pouvant couvrir jusqu'à 75 % des dépenses des parents, selon leur revenu, pour les frais de garde :

  • Famille moins nantie (revenu familial de moins de 35 000 $) : 6750 $/an pour un enfant de moins de 6 ans
  • Famille de la classe moyenne (revenu familial de 135 000 $) : 5130 $/an pour un enfant de moins de 6 ans

Selon la plateforme conservatrice, le coût de cette promesse devait être de 389 millions de dollars par année.

Toutefois, l'Institut C.D. Howe a estimé que le coût initial de cet engagement se chiffrerait plutôt à 945 millions.

De son côté, le porte-parole du premier ministre Ford, Simon Jefferies, refuse de confirmer ou d'infirmer ce qui sera dans le budget. Il se contente de dire que les conservateurs ont promis en campagne de rendre les services de garde plus abordables et accessibles, tout en accordant flexibilité et choix aux parents pour qu'ils puissent prendre les meilleures décisions pour leur famille.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Politique provinciale