•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dégriffage bientôt interdit au Nouveau-Brunswick

Une patte de chat non-dégriffée.

L'Alberta aussi s'apprête à interdire le dégriffage des chats.

Photo : Radio-Canada / Radio Canada

Marielle Guimond

Le dégriffage des chats sera interdit à compter du 1er juillet 2019 au Nouveau-Brunswick, qui se joint ainsi aux autres provinces de l'Atlantique qui ont toutes déjà banni cette pratique.

La nouvelle a été partagée sur la page Facebook de Paw Project, un organisme international sans but lucratif qui a pour objectif de bannir le dégriffage des chats.

C’est le vétérinaire à la retraite Hugh Chisholm, directeur pour les provinces de l'Atlantique de Paw Project, qui en a fait l’annonce : Je suis très excité d’annoncer que les vétérinaires du Nouveau-Brunswick ont voté en faveur de l’interdiction du dégriffage des chats en vigueur dès le 1er juillet 2019.

Le docteur Chisholm milite pour la cause depuis des années.

Communément appelée « dégriffage », l'onychectomie est une procédure qui permet de retirer les griffes des chats. Pour ce faire, on doit amputer la troisième phalange de leurs doigts.

Cela veut dire que le dégriffage sera interdit dans toutes les provinces de l’Atlantique.

Hugh Chisholm, vétérinaire à la retraite, directeur de Paw Project pour les provinces maritimes

La Nouvelle-Écosse a été la première province canadienne à interdire l’opération il y a un an.

Depuis, la Colombie-Britannique, Terre-Neuve-et-Labrador et l’Île-du-Prince-Édouard lui ont emboîté le pas.

Les vétérinaires de l'Alberta se sont réunis en février et ont aussi voté en faveur de l'interdiction.

L’Association canadienne des médecins vétérinaires considère le dégriffage comme une chirurgie esthétique non urgente et non thérapeutique. L’ACMV se fait beaucoup entendre à ce propos et s'est prononcée contre la procédure en 2017.

Le sujet est source de division parmi les vétérinaires.

Au Manitoba, en Saskatchewan, en Ontario et au Québec, la procédure est toujours légale.

Un chat couché sur un lit s'étire en sortant ses griffesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dégriffer les chats est une pratique interdite au Royaume-Uni, en Europe, en Australie et dans plusieurs villes en Californie.

Photo : CBC/Julian Brown

L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec ne compte pas interdire le dégriffage, même si la demande de la part de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) se fait pressante.

D’ailleurs, plusieurs cliniques vétérinaires du Québec ne proposent plus cette intervention médicale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Animaux de compagnie