•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. cherche la bonne méthode pour protéger la population de caribous

deux caribous en contre-jour dans la neige

Le caribou des bois constitue une espèce menacée aux termes de la Loi sur les espèces en péril fédérale.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Dans le nord de la Colombie-Britannique, près de 500 loups ont été abattus, au cours des quatre dernières années, dans le but de sauver la population déclinante de caribous. Cette technique coûteuse et controversée fonctionne, selon la province, qui considère cependant qu'il ne s'agit pas d'une solution à long terme et consulte désormais la population pour déterminer une meilleure approche.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique croit que limiter l'exploitation forestière pourrait être la chose à faire.

Les caribous sont plus vulnérables aux attaques lorsque les forêts dans lesquelles ils vivent font l'objet de coupes.

Cette perspective inquiète une grande partie des résidents de la région, qui craignent que des centaines d'emplois disparaissent si la province met un frein à l'exploitation forestière pour protéger les caribous.

Une autre méthode consisterait à réduire le nombre de cerfs et d’orignaux afin de limiter la reproduction des loups qui s’en nourrissent. Pour être efficace, cette approche devrait être combinée à la restauration du territoire.

Des consultations publiques se poursuivent jusqu’au début du mois de mai.

Les caribous des bois sont environ 8 000 en Colombie-Britannique, et entre 3 000 et 7 000 en Alberta.

Colombie-Britannique et Yukon

Nature et animaux