•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à la mairie de Trois-Rivières : deux candidats sur un même thème

Quatre personnes jouent au pickleball sur un terrain de tennis.

Le pickleball est un mélange de tennis et de ping-pong pratiqué sur un terrain ayant les mêmes dimensions que le badminton.

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Radio-Canada

Deux candidats à la mairie de Trois-Rivières ont présenté les mêmes engagements, sur le même sujet, la même journée. Jean-François Aubin et Jean Lamarche ont énoncé leurs promesses électorales au sujet des aînés, vendredi.

Les deux candidats ont parlé de l’importance de briser l’isolement et de favoriser l’activité physique chez les aînés.

Ils ont tous deux parlé de l’importance de faciliter la pratique du pickleball, un sport qui gagne en popularité, notent-ils. Ce sport, qui mélange tennis, badminton et tennis sur table, est grandement apprécié chez les personnes de 50 ans et plus.

L’idée de mieux déneiger et déglacer les trottoirs, pour permettre aux aînés de sortir à l’extérieur en hiver, a été évoquée par les deux candidats. Par contre, Jean-François Aubin en a fait sa priorité pour les aînés. Il estime que la moitié des trottoirs sont déneigés à Trois-Rivières et qu’il faudrait viser 75 %.

Je suis perplexe. Je vais être franc avec vous. Moi, ce sont mes idées, mes mots; pourquoi il y a des gens, une demi-heure d’avance, qui utilisent les mêmes mots que moi, je n’ai pas la réponse, a déclaré Jean Lamarche.

Oui, il y a une certaine ressemblance, ça veut juste dire qu’on s’est collés les deux sur les besoins de la communauté, point à la ligne et je ne comprends pas, honnêtement, qu’on puisse faire des suspicions à partir de cela, a renchéri Jean-François Aubin.

Jean Lamarche affirme avoir rencontré des représentants de la FADOQ et des personnes âgées afin d’établir son plan pour les aînés.

Jean-François Aubin a aussi consulté des gens du milieu et il croit qu’ils se sont fait parler des mêmes dossiers, comme le pickleball et les trottoirs.

Les deux candidats admettent que d’avoir parlé aux mêmes personnes peut avoir fait en sorte que leurs messages se ressemblent.

Quoi qu’il en soit, cette situation a créé de la tension entre eux.

Éric Lord affirme qu’il fera bientôt une annonce sur les aînés. Il affirme, lui aussi, que les aînés représentent une importante tranche de la population à Trois-Rivières.

Ce n’est pas la première fois que les deux adversaires font une annonce sur un même sujet presque en même temps. Ils ont dévoilé leur plan pour l’île Saint-Quentin à une journée d’intervalle.

Les visages des quatre candidats : Jean-François Aubin, Pierre-Benoît Fortin, Jean Lamarche et Éric Lord.

Quatre candidats se présentent dans la course à la mairie de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Fin des mises en candidature

La période de mises en candidature pour le poste de maire est officiellement terminée.

La greffière de la Ville de Trois-Rivières confirme que quatre personnes vont briguer les suffrages, soit Jean-François Aubin, Pierre-Benoît Fortin, Jean Lamarche et Éric Lord.

Les candidats avaient jusqu’au 5 avril à 16 h 30 pour se manifester.

Le scrutin aura lieu dans un mois, le 5 mai.

Avec les informations de Claudie Simard

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale