•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autres chefs d'accusation contre l'étudiant accusé d'incendie criminel au Collège Langara

Un policier devant un établissement scolaire.

La police de Vancouver s'est rendue sur les lieux du collège Langara, lundi.

Photo :  CBC / Maryse Zeidler

Radio-Canada

L'étudiant accusé d'avoir déclenché un incendie criminel au Collège Langara de Vancouver, Nasradib Abdusamad Ali, fait maintenant face à deux autres chefs d'accusation : voies de fait et vol.

Des faits dont le Service de police de Vancouver a pris connaissance après l’incendie criminel du 1er avril ont mené la Couronne à accuser l'homme de 23 ans de voies de fait commis sur un étudiant du Collège au début du mois de mars.

Il est aussi accusé d’avoir volé, le 26 mars, un autre étudiant à un arrêt d’autobus situé au coin de la 53e avenue et de la rue Fleming.

Un incendie criminel lundi

Lundi, le Service d'incendie de Vancouver a dû intervenir au pavillon T, où se trouve la bibliothèque, pour éteindre un feu à l'intérieur du bâtiment.

Le service de police de Vancouver a été rapidement appelé en renfort, et l’ensemble du Collège a ensuite été évacué.

Peu de temps après leur arrivée sur les lieux, les policiers ont rapidement identifié Nasradin Abdusamad Ali comme étant le suspect principal. Il été arrêté à Surrey, peu après 16 heures.

Colombie-Britannique et Yukon

Incendie criminel