•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec prévoit 564 M$ en travaux routiers sur la Côte-Nord d'ici 2021

Des travaux sur un pont sur la route 138 et des véhicules qui attendent de passer.

Le chantier de réfection du pont de la rivière Franquelin (Archives)

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Louis Garneau
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Québec détaille ses investissements de 564 millions de dollars pour les routes et les aéroports de la Côte-Nord, au cours des deux prochaines années.

Plus de 50 millions de dollars sont alloués à la reconstruction de la route 138 dans le secteur de la côte Arsène-Gagnon, à l'ouest de Bergeronnes, en Haute-Côte-Nord.

Des sommes importantes sont également prévues pour le réaménagement de la 138 sur 4,1 kilomètres, dans le secteur des lacs à Thompson et La ligne, à l'est de Franquelin.

La direction du ministère des Transports sur la Côte-Nord soutient que le gouvernement tente d'appliquer rapidement les recommandations du coroner lorsque la route constitue un facteur de risque pour la sécurité des usagers.

À la porte d'un camion-benne, le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien, avec Martin Cormier, directeur régional du ministère des Transports la Côte-Nord sur le marchepied et David Bouchard, directeur à la coordination et aux relations avec le milieu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien, en haut du trio, avec Martin Cormier, directeur régional du ministère des Transports la Côte-Nord sur le marchepied et David Bouchard, directeur à la coordination et aux relations avec le milieu.

Photo : Radio-Canada

« Ça a été des décès par le passé. Dès lors, le coroner est assez précis sur ses requêtes, sur ce qu'il propose comme recommandations. »

— Une citation de  Martin Cormier, directeur général Côte-Nord, ministère des Transports

Dans ce cas-ci, étant donné les décès qui sont survenus dans le secteur Thompson - La Ligne, on doit être diligents dans la mesure du possible, parce que ça requiert des études pour préparer un projet.

L'ensemble des travaux annoncés sont déjà commencés ou seront entamés d'ici 2021.

Basse-Côte-Nord

Par ailleurs, le ministre Jonatan Julien, responsable de la Côte-Nord, reconnaît que le gouvernement Legault n'est pas prêt à produire un échéancier pour le prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord.

Le tronçon manquant entre Kegaska et La Romaine est le seul projet pour lequel le ministère des Transports du Québec n'a pas encore établi d'échéancier.

« Le dessin même du parcours, c'est à dire où doit passer la route 138, parce qu'il y a plusieurs rivières, il y a plusieurs plans d'eau, c'est très complexe. »

— Une citation de  Jonatan Julien, ministre responsable de la Côte-Nord

Il faut s'attacher aussi avec les communautés qui longent le tracé potentiel de la route 138. Alors ce serait hasardeux aujourd'hui de se donner un échéancier, si l'on n'a pas déterminé le tracé.

Un bout de route en gravier encore en construction qui sera un des nouveaux tronçons de la route 389.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un bout du nouveau tronçon de la route 389 en construction.

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy-Martin

Selon le ministre Julien, l'annonce confirme que des sommes sont réservées dans le Plan québécois des infrastructures pour le prolongement routier en Basse-Côte-Nord.

Les sommes nécessaires pour la réalisation de ces tronçons-là sont dorénavant inscrites et réservées, ce qui n'était pas le cas à l'étude. Avant, c'était des annonces. On disait "oui on veut faire ces projets-là", relate Jonatan Julien.

La délégation de Nord-Côtiers pour le prolongement de la route 138 au Parlement de Québec.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La délégation de Nord-Côtiers pour le prolongement de la route 138 au Parlement de Québec.

Photo : Olivier Caron

Une importante délégation d'élus nord-côtiers s'est rendue à Québec durant la dernière semaine de mars, où elle a été reçue par le ministre François Bonnardel. Ils réclamaient entre autres un échéancier précis et des investissements récurrents pour le prolongement de la 138 en Basse-Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !