•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boussole électorale : quelle idée se fait-on des chefs?

Montage des visages des 6 chefs de partis.
Les chefs des partis en Alberta : Cheryle Chagnon-Greyeyes (Parti vert), Derek Fildebrandt (Parti conservateur libre), Jason Kenney (Parti conservateur uni), David Khan (Parti libéral), Stephen Mandel (Parti albertain) et Rachel Notley (Nouveau Parti démocratique). Photo: Radio-Canada
Mylène Briand

Jour 17 de la campagne. À moins de deux semaines du scrutin qui va faire élire le nouveau gouvernement en Alberta, nous avons tâté le pouls des participants à la Boussole électorale sur la perception qu'ils ont des chefs. Voici ce qui en ressort.

La chef néo-démocrate, Rachel Notley, est plus populaire que les autres chefs auprès des utilisateurs de la Boussole électorale. À la question Quelle est votre appréciation générale des chefs de parti?, ces derniers ont attribué une note de 5,2 sur 10 à Rachel Notley. En deuxième position, le chef du Parti albertain Stephen Mandel obtient 4 points sur 10, suivi de Jason Kenney avec 3,4 et de David Khan avec 3,2 sur 10.

Les résultats diffèrent peu suivant le sexe des répondants, Rachel Notley étant très légèrement plus appréciée chez les femmes, une tendance qui s'observe aussi chez les personnes plus âgées ou ayant un niveau de scolarité universitaire.

À la question Quelle impression avez-vous de la compétence des chefs?, une différence de plus de 1 point sépare la chef néo-démocrate de son principal opposant, le chef du Parti conservateur uni, avec une évaluation de 5,3 sur 10 contre 3,9 sur 10 pour Jason Kenney.

Pour ce qui est de la confiance attribuée à chacun des chefs, Rachel Notley se retrouve encore une fois en première position avec une note de 5 sur 10, suivie de Stephen Mandel, de David Khan et de Cheryle Chagnon-Greyeyes. Jason Kenney devance finalement de 1 point Derek Fildebrandt au chapitre de la confiance.

Les résultats, plutôt faibles, peuvent entre autres s'expliquer par le fait que les répondants ont tendance à mieux évaluer le chef du parti de leur choix et à donner une moins bonne note aux chefs des autres formations. Au final, cela contribue à abaisser la moyenne.

Toutefois, de façon générale, Rachel Notley suscite une impression plus favorable que Jason Kenney chez les partisans de sa formation, mais aussi chez ceux des autres formations. Les participants favorables au NPD jugent Rachel Notley plus positivement, avec 8,3 sur 10, que ceux plus proches du PCU jugent Jason Kenney, qui obtient une note de 6,7 sur 10.

Les participants favorables au NPD sont beaucoup plus sympathiques à Notley. Le NPD est un parti "uni". Les conservateurs sont un regroupement de deux partis. Ces électeurs votent d'abord pour mettre fin au règne du NPD, avant de voter pour Kenney ou pour un chef. C'est un vote "conservateur" d'abord. De plus, les récents scandales n'ont certainement pas aidé.

Justin Savoie, scientifique de données à Vox Pop Labs

Quoi qu'il en soit, ces chefs ont jusqu'au 16 avril pour se faire valoir et mettre de l'avant leurs propositions politiques.

Méthodologie :

Créée par une équipe de politologues et de statisticiens de Vox Pop Labs, la Boussole électorale est un outil de mobilisation civique. Les informations présentées reposent sur les réponses de 94 583 répondants ayant participé à la Boussole électorale entre le 20 mars et le 3 avril 2019.

Par rapport aux sondages d’opinion, les utilisateurs de la Boussole électorale ne sont pas présélectionnés, et les données proviennent d’un échantillon non aléatoire de la population. Les données collectées sont pondérées de manière à les rapprocher de celles d’un échantillon représentatif de la population réelle albertaine, selon les données du recensement et d’autres estimations démographiques. Les facteurs de pondération sont l’âge, le niveau d’instruction, le sexe et le pays d'origine.

Notre dossier sur les élections provinciales 2019 en Alberta

Alberta

Élections provinciales