•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combat entre Kean et Carman à Shawinigan : « Je m'en vais là pour gagner », dit Simon Kean

Le visage des deux boxeurs face à face

Le boxeur Simon Kean (à gauche) et son opposant Dillon Carman (à droite) lors de la conférence de presse du 3 avril 2019.

Photo : Radio-Canada

Anne-Andrée Daneau

Le Trifluvien Simon Kean se prépare en vue de son combat revanche contre Dillon Carman. Les deux boxeurs ont eu leur premier face-à-face en sol shawiniganais mercredi, après la défaite crève-cœur de Kean aux mains de l'Ontarien. Ils remonteront dans le ring le 15 juin au Centre Gervais Auto de Shawinigan et se disent gonflés à bloc.

Simon Kean affirme avoir réalisé les erreurs qu'il a commises lors de son dernier combat contre Dillon Carman. Je m'en vais là pour le massacrer, a lancé d'emblée Simon Kean. Je m'en vais là pour gagner, pour l'écraser, pour le détruire.

Que ce soit en une ronde ou en douze rondes, c’est le résultat qui compte, c'est la victoire.

Simon Kean, boxeur

Le 6 octobre dernier, Simon Kean a été mis K.-O. à la quatrième ronde par Carman. Le Trifluvien avoue s'être mal préparé pour ce combat et même avoir sous-estimé son adversaire à ce moment. Il a aujourd’hui espoir de remporter le prochain affrontement et confirme que son entraînement est mieux adapté cette fois-ci.

On s'entraîne plus. On s'entraîne de la même façon, mais plus fort. Il y a quelques petits aspects que j’ai dû changer côté technique, mais c’est plus du côté psychologique que j’ai évolué , a expliqué Simon Kean, lors d'une conférence de presse mercredi à Shawinigan, en compagnie de son adversaire.

Gens assis devant une affiche du combat, lors d'une conférence de presseAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les boxeurs Simon Kean et Dillon Carman s'affronteront le 15 juin au Centre Gervais auto de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

De son côté, l’Ontarien Dillon Carman a mentionné en mêlée de presse qu’il ne se laisse pas impressionner par ce second combat ni par son adversaire.

Il croit qu'il est plus gros, fort et meilleur qu'il est réellement. Il est une blague. Il est insolent et arrogant et je vais le battre le 15 juin, a-t-il lancé.

Grande soirée

L'organisation prévoit qu’une foule importante sera au rendez-vous pour l’événement. Neuf autres combats professionnels et plusieurs autres combats amateurs auront aussi lieu au cours de la soirée.

Les boxeurs Kim Clavel, Raphaël Courchesne, Keamy Cloutier, Vincent Thibault et Lexson Mathieu seront de la partie. Leurs adversaires seront annoncés au cours des prochaines semaines. Une fête d'avant-match est aussi prévue.

L'organisation s'attend à vendre au moins 4000 billets. Ça va partir, j'en suis convaincu, parce que là les gens découvrent vraiment la qualité de ce qu'on va présenter le 15 juin, affirme le président des Cataractes de Shawinigan, Roger Lavergne.

On a parlé d'une finale qui est extraordinaire, mais on a une sous-carte qui est aussi de haut niveau, se réjouit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Boxe