•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé publique Ottawa recherche des citoyens qui ont peut-être été exposés à la rougeole

Une main touchée par des éruptions cutanées.

Santé publique Ottawa enquête sur un cas confirmé de rougeole (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Santé publique Ottawa (SPO) a lancé un appel public, mercredi, pour retrouver des personnes qui ont peut-être été exposées à la rougeole dans divers lieux de la capitale au cours des derniers jours.

Les autorités sanitaires ont indiqué qu'une personne atteinte de la rougeole a fréquenté des immeubles commerciaux et des établissements de santé entre le 26 mars et le 2 avril. Les personnes qui se trouvaient dans ces endroits au même moment risquent d’avoir été exposées au virus de la rougeole, selon un communiqué de Santé publique Ottawa.

Endroits, dates et heures :

  • 26 mars 2019, de 10 h à 18 h : 40, chemin Hines — foyer, ascenseur et rez-de-chaussée
  • 27 mars 2019, de 10 h à 15 h 30 : 40, chemin Hines — foyer, ascenseur et rez-de-chaussée
  • 27 mars 2019, de 17 h 30 à 21 h : Real Canadian Superstore, au 760, chemin Eagleson
  • 27 mars 2019, de 17 h 30 à 21 h : Clinique Ottawa West Travel Medicine, au 760, chemin Eagleson, 2e étage
  • 30 mars 2019, de 13 h à 17 h 45 : Salle d’urgence de l’Hôpital Queensway Carleton
  • 2 avril 2019, de 9 h à midi : Clinique de la peau et des tissus de l’Hôpital Queensway Carleton

Mercredi soir, Santé publique Ottawa disait chercher des personnes qui ont visité le 28 mars dernier, en soirée, l'épicerie Real Canadian Superstore et la clinique d'Ottawa Ouest.

Or, les autorités sanitaires ont affirmé jeudi que la personne infectée s'y serait plutôt présentée le 27 mars.

Source : Santé publique Ottawa

L'agence municipale de santé invite toute personne qui se trouvait aux endroits et aux heures indiqués ci-dessus à vérifier son carnet de vaccination pour s'assurer qu'elle est immunisée contre la rougeole. En cas de doute, SPO recommande aux résidents de communiquer avec leur fournisseur de soins de santé.

Santé publique Ottawa demande également aux personnes vulnérables qui se trouvaient dans ces endroits à l'un des moments mentionnés de contacter son personnel au 613 580-6744.

Les groupes visés par cette demande sont les personnes nées après 1970 et qui n'ont jamais reçu le vaccin contre la rougeole, les femmes enceintes, les personnes ayant un système immunitaire affaibli, les employés du milieu de la santé ou d'un service de garde, de même que les parents qui ont un enfant de moins de 1 an qui se trouvait dans l'un des lieux et à l'un des moments mentionnés.

Les premiers symptômes de la rougeole peuvent inclure [de la] fièvre, [de la] toux ou [de] minuscules taches blanches dans la bouche, rappelle SPO. Trois à sept jours plus tard, une éruption cutanée avec taches rouges apparaît, d'abord sur le visage, puis sur le corps, les bras et les jambes. Si vous pensez avoir la rougeole, vous devez vous isoler en restant chez vous et éviter tout contact avec des personnes non immunisées.

L'agence municipale de santé souligne que le virus de la rougeole se transmet par contact direct ou par voie aérienne et que la vaccination est la meilleure façon de contrer sa propagation.

D'ailleurs, la personne chez qui la rougeole a été confirmée n'a peut-être pas reçu tous les vaccins requis contre le virus, a précisé SPO.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !