•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet touristique majeur pour la communauté de Kebaowek

Un lac gelé en hiver.

Le projet touristique mettra en valeur le lac Kipawa.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La communauté algonquine de Kebaowek, au sud du Témiscamingue, travaille sur un projet touristique important. Elle souhaite mettre en valeur la culture algonquine autour du lac Kipawa. Un projet de valorisation du plan d'eau est d'ailleurs sur la planche à dessin.

En 2018, la communauté de Kebaowek s'est dotée d'un plan de développement touristique sur cinq ans.

Parmi les actions projetées, on retrouvait la mise en valeur du lac Kipawa en trois phases.

La première consiste à aménager des infrastructures pour accueillir les plaisanciers.

Un plan d'architecture montre une aménagement extérieur sur un lac.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le plan du projet touristique que souhaite développer la communauté de Kebaowek.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

L'agent de développement économique pour la communauté de Kebaowek, Justin Roy, explique que la première phase sera déployée autour de la petite section du lac Kipawa située au coeur de la communauté.

Si on regarde le plan, c'est tout ce qui touche l'eau. Une marina, une promenade, des espaces culturels, un stationnement et des stations de nettoyage pour les bateaux, énumère-t-il.

Les études techniques de la première phase ont été faites et la demande de subvention envoyée. Les premiers travaux pourraient être effectués à l'été 2020.

Un projet à long terme

La deuxième phase est la construction d'un centre culturel. L'agent de développement économique, Justin Roy, explique que les membres de la communauté doivent d'abord se réapproprier leur identité culturelle pour ensuite la faire découvrir aux touristes.

La troisième phase consiste à aménager des unités d'hébergement typiquement algonquin.

Travailler en partenariat

La communauté de Kebaowek souhaite profiter de l'achalandage que va créer le parc Opémican au cours des prochaines années.

Elle mise sur la concrétisation de son projet touristique pour attirer les visiteurs à séjourner sur son territoire.

On veut travailler étroitement avec le parc Opémican. Je les vois comme des partenaires. Si les gens vont passer trois jours dans le parc, pourquoi ne viendraient-ils pas passer une demi-journée ou une journée ici à Kebaowek?, affirme Justin Roy.

Un coordonnateur culturel sera bientôt embauché dans la communauté pour aider à réaliser ce projet ambitieux et plusieurs dossiers sur lesquels la communauté met beaucoup d'énergie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !