•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney veut faciliter la participation des Premières Nations dans les pipelines

Le chef du Parti conservateur uni de l'Alberta Jason Kenney sur une estrade au Metropolitan Conference Centre de Calgary.

Le chef du Parti conservateur uni de l'Alberta, Jason Kenney, veut offrir un soutien technique et financier aux communautés autochtones souhaitant participer à des projets énergétiques.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

S'il est élu, le chef du Parti conservateur uni (PCU), Jason Kenney, souhaite que son gouvernement mette sur pied une société d'État appelée Aboriginal Opportunities Corporation (AOC) pour encourager la participation financière des Premières Nations dans les grands projets énergétiques, dont les pipelines.

La société pourra faciliter et soutenir jusqu’à 1 milliard de dollars d’investissements autochtones.

« Il est temps d’offrir une aide tangible aux Premières Nations qui veulent s’engager », a déclaré Jason Kenney dans une conférence de presse mercredi. C’est une cause sociale et économique, mais également morale. »

Selon le chef du PCU, la plupart des Premières Nations de l’Ouest canadien veulent que des projets énergétiques respectueux de l’environnement voient le jour, mais leurs intérêts ont été mis de côté par « une minorité d’opposants financés par l’étranger ».

La future AOC fournira un soutien technique et consultatif aux communautés autochtones souhaitant participer financièrement à des projets énergétiques et proposera une gamme d’instruments financiers.

« Nous serons disposés à nous associer au gouvernement du Canada et à d'autres gouvernements provinciaux pour élargir les financements », a ajouté Jason Kenney.

On ne pourra pas remettre en marche l’économie de l’Alberta sans la participation des Premières Nations.

Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni

Le chef du PCU a également assuré que, s’il est élu, son gouvernement travaillerait avec le fédéral pour permettre aux communautés autochtones d'avoir plus d'accès au système éducatif provincial.

Jason Kenney rencontrera des chefs de plusieurs Premières Nations vendredi à Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !