•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation devant une école de Westmount contre le projet de loi sur la laïcité

Des gens du quartier, des parents et des élèves se sont réunis devant l'école Westmount High School pour protester contre le projet de loi sur la laïcité de l'État québécois.

Photo : Radio-Canada / Vincent Rességuier

La Presse canadienne

Des dizaines de manifestants ont répondu mercredi à l'appel de Robert Green, un enseignant d'une école secondaire anglophone de Westmount, en formant une chaîne humaine pour dénoncer le projet de loi 21 sur la laïcité de l'État québécois.

La manifestation s'est déroulée à l'école Westmount High School, située rue Sainte-Catherine. Des gens du quartier, des parents et des élèves y ont participé.

« Je suis ici pour soutenir mes collègues, qui se demandent maintenant s'ils vont pouvoir continuer dans le domaine de l'éducation [...] pour soutenir les futurs enseignants qui veulent embarquer dans ce beau domaine et qui vont devoir se demander s'ils vont pouvoir continuer à porter leur signe religieux [...] et je suis ici surtout pour mes élèves, pour leur démontrer que mon Québec favorise la diversité et l'inclusion, et qu'ensemble, nos différences nous rendent plus forts au Québec », a indiqué Jennifer Ariel, une enseignante de l'école FACE, qui était sur place.

Dans la convocation, Robert Green affirme que le projet de loi du gouvernement du Québec est une « attaque haineuse » contre les droits fondamentaux des enseignants et des étudiants, qui ne peut être tolérée au sein d'une société démocratique.

« Un des principes fondamentaux d'une démocratie constitutionnelle est que la majorité ne doit pas utiliser son poids pour attaquer les droits fondamentaux des communautés minoritaires, et c'est ce qui est en train de se passer , a-t-il dit sur les ondes de CBC.

Son initiative semble être appuyée par la direction de l'école secondaire, qui a affiché sur sa page Facebook la convocation à la manifestation.

Vendredi dernier, la mairesse de Westmount, Christina Smith, a écrit dans un communiqué que le projet de loi 21 stigmatise un groupe de personnes et rend légitime la discrimination.

Grand Montréal

Politique provinciale