•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus grand déclin des ventes de maisons dans le Grand Vancouver depuis 33 ans

Paysage urbain de Vancouver où des immeubles se dressent sur la ligne d'horizon.

Les ventes de maisons en mars 2019 dans le Grand Vancouver ont chuté de 31 % en comparaison avec les données de la même période l'année dernière.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Radio-Canada

Selon un rapport de la Chambre immobilière du Grand Vancouver, les ventes de maisons dans la région métropolitaine de Vancouver pour le mois de mars sont tombées à leur plus bas niveau enregistré depuis 33 ans.

L’organisme a déclaré, mardi, que 1727 maisons avaient été vendues dans la région, soit le chiffre le plus bas pour un mois de mars depuis 1986.

Ces ventes sont également inférieures de plus de 31 % à celles de mars 2018 et de plus de 46 % inférieures à la moyenne des ventes sur 10 ans pour ce mois de l’année.

Malgré une activité au ralenti de la part des acheteurs, le nombre de propriétés répertoriées pour la vente en mars a augmenté par rapport à la même période l'année passée.

En mars 2019, près de 4950 immeubles résidentiels ont été mis sur le marché, soit une augmentation d'environ 11 % par rapport au même mois en 2018.

Le prix de référence pour une maison individuelle à Vancouver a diminué pour atteindre un peu plus de 1,4 million de dollars. Pour les logements en copropriété, le prix de référence a également légèrement diminué pour s'établir à 656 900 $.

Les maisons en rangée se vendent quant à elle à un prix standard de 783 600 $.

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier