•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jason Kenney réitère son opposition à la taxe carbone

Jason Kenney de profil. Derrière, il y a le logo de la station-service Esso.

Jason Kenney a répété qu'il abolirait la taxe provinciale sur le carbone.

Photo : Radio-Canada / Manuel Carrillos

Radio-Canada

C'est dans une station-service d'Edmonton que le chef du Parti conservateur uni a réitéré son opposition à la taxe provinciale sur le carbone, le jour où la taxe sur le carbone imposée par Ottawa entre en vigueur dans quatre provinces canadiennes.

S’il est élu, Jason Kenney promet que son premier projet de loi mettra fin à la taxe sur le carbone qui a été instaurée par le gouvernement néo-démocrate.

Il affirme que cette taxe coûte cher aux Albertains et leur rapporte très peu de bénéfices.

« Ça nuit aux contribuables, ça augmente le prix de [l’essence] des automobiles et c’est la raison pour laquelle un gouvernement conservateur va éliminer immédiatement la taxe sur le carbone », déclare Jason Kenney.

Il promet que son gouvernement se joindra à celui de la Saskatchewan et de l’Ontario pour contester en justice la légitimité constitutionnelle d’une taxe carbone fédérale.

« On va déposer une plainte [en] Cour pour [re]mettre en cause la taxe sur le carbone fédérale », affirme le chef du PCU.

Jason Kenney ajoute qu’un autre moyen de se débarrasser de la taxe carbone fédérale est de s'assurer que Justin Trudeau et les libéraux ne sont pas réélus aux prochaines élections fédérales en octobre.

Alberta

Élections provinciales