•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Kurt Cobain, icône d’une génération

    Le chanteur de Nirvana Kurt Cobain est décédé le 5 avril 1994.

    Photo : Getty Images / Frank Micelotta

    Radio-Canada

    Il y a 25 ans disparaissait Kurt Cobain, chanteur du groupe grunge Nirvana. Nos archives témoignent du séisme provoqué par la mort de celui qui incarnait le désespoir de toute une génération.

    L’annonce est faite par l’animatrice Pascale Nadeau au Téléjournal du 8 avril 1994.

    Le chanteur du groupe de musique Nirvana se serait suicidé. C’est ce que porte à croire la lettre qui accompagne son corps retrouvé quelques jours après les faits. La mort de Kurt Cobain remonterait au 5 avril.

    Au sommet de la gloire, le musicien américain rejoint ainsi le tristement célèbre club des 27. Il aura également laissé sa marque dans l’histoire du rock en propageant le mouvement grunge.

    Il était devenu un véritable symbole de la génération grunge, d’une jeunesse exclue par les institutions sociales.

    L’animatrice Pascale Nadeau

    Un chanteur populaire

    Six mois plus tôt, le 31 octobre 1993, le chroniqueur Laurent Saulnier abordait la venue du groupe Nirvana à Montréal à l'émission La ruée vers l’art.

    La ruée vert l'art, 31 octobre 1993

    Dans ce segment du magazine culturel, Laurent Saulnier et l’animatrice Marie Plourde commentent l’extrême popularité du groupe grunge Nirvana. « C'est probablement le mouvement rock qui a été récupéré le plus rapidement », affirme le chroniqueur.

    Le disque Nevermind, qui a propulsé Nirvana, s’est vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

    Laurent Saulnier souligne les qualités mélodiques du plus récent album de Nirvana, In utero, qu’il qualifie de moins « accessible ».

    Sur la comparaison entre John Lennon et Kurt Cobain, Laurent Saulnier affirme : « C’est le même genre d'introspection, le même genre de compassion dans le regard sur le monde. C'est quelqu'un de très très intéressant. »

    Et tout comme pour les Beatles, chaque concert du groupe Nirvana est un événement, et ce, depuis ses débuts sur la scène musicale de Seattle.

    Le spectacle de Nirvana à l’auditorium de Verdun prévu pour le 2 novembre 1993 affiche d’ailleurs complet.


    Un chanteur de la côte ouest américaine

    Dans les jours qui suivent la disparition de Kurt Cobain, les hypothèses sur les causes et les motifs de sa mort se multiplient.

    On cherche aussi à en limiter les répercussions, redoutant notamment une hausse des suicides chez les jeunes.

    Le Point, 11 mai 1994

    Le 11 avril 1994, le journaliste Marc Levasseur se rend à Seattle pour l’émission Le Point.

    Il souhaite rendre compte de l’impact du suicide du chanteur de Nirvana sur la jeunesse et sur la scène musicale. C’est de cette région que sont originaires le mouvement grunge et le groupe Nirvana.

    Kurt Cobain est vite devenu le martyr d’une génération en quête de symboles. Une génération X dans l’ombre du sida, pour laquelle rien est acquis ni garanti.

    Le désarroi est palpable parmi les adeptes de grunge. Le groupe Nirvana avait réussi à exprimer toute la frustration d’une jeunesse révoltée. La mort de son leader sonne le glas du mouvement grunge.

    « Pour les vrais amateurs, cette musique a déjà fait son temps. Le grunge est passé à l’histoire en même temps que Kurt Cobain. Ce qu’il en reste, c’est une génération qui se cherche », conclut le journaliste Marc Levasseur en 1994.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Arts