•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario donne le feu vert à la mine d'or Hardrock à Greenstone

Une maquette d'une mine.

La mine à ciel ouvert Hardrock sera construite tout près du secteur de Geraldton, dans le territoire de la municipalité de Greenstone.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada

Le développement de la mine d'or Hardrock de Greenstone Gold Mines (GGM) a reçu le feu vert du gouvernement provincial. L'étude d'impact environnemental du ministère ontarien de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs a approuvé le projet dans un rapport paru le 26 mars.

L’évaluation, qui était prévue pour la fin de janvier, se faisait attendre.

Dans un communiqué de presse, le directeur général de GGM s’est réjoui de la nouvelle.

Nous avons franchi une étape importante pour le projet, ayant maintenant l’approbation des évaluations environnementales fédérale et provinciale, a déclaré Eric Lamontagne.

La minière avait reçu l’approbation du gouvernement fédéral en décembre 2018.

L’assentiment de la province lui permet maintenant de faire les demandes de permis de construction et d’exploitation.

Dans le communiqué, GGM explique ses plans d’investir 54 millions de dollars en 2019 pour, entre autres, forer 18 000 mètres cubes.

La mine aurifère doit créer environ 450 emplois permanents pour au moins une quinzaine d’années, soit la durée de vie estimée du projet.

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

On a franchi probablement les plus grandes étapes qu’on puisse franchir, a déclaré le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu. Ça fait déjà presque huit ans que l’on travaille sur ce projet-là.

La construction de la mine à ciel ouvert changera considérablement le paysage de la petite municipalité nord-ontarienne. Notamment, une partie de la route 11 sera déplacée, ce qui nécessitera des expropriations.

Le garage du ministère du Transport va partir, le Centre d’information de la municipalité de Greenstone va partir, toutes les maisons que la minière a achetées dans le coin, la moitié du terrain de golf […] et le nouveau poste de police vont tous déménager, explique M. Beaulieu.

Ça va avoir un impact sur l’apparence de la ville, mais ça fait partie du développement de la minière et, pour nous, c’est très important de créer ces emplois.

GGM est une coentreprise formée des minières Centerra Gold et Premier Gold Mines.

Métaux et minerais

Économie