•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’île Bowen se demande comment évacuer ses habitants en cas de catastrophe

Des passagers d'un traversier de BC Ferries qui contemplent le paysage
Des passagers d'un traversier de BC Ferries qui quitte le terminal de Bowen Island Photo: Radio-Canada / Noémie Moukanda
Radio-Canada

Les responsables de l'île Bowen se demandent comment se déroulerait une évacuation en cas de catastrophe. Grâce à un financement provincial, ils mettront sur pied un plan d'urgence d'ici la fin de l'année en faisant appel à des consultants en gestion de crise.

Les élus municipaux de cette île située à proximité de Horseshoe Bay, dans le Grand Vancouver, souhaitent que ces consultants les aident à planifier des scénarios en cas de désastre, notamment une évacuation complète de l’île, qui compte environ 3700 habitants.

« Nous faisons face à des défis particuliers si nous souhaitons mener une évacuation, contrairement à d’autres municipalités, puisque nous sommes sur une île », affirme la responsable de la gestion des urgences de l’île Bowen, Jennifer McGowan.

« En ce qui concerne les défis, il y a évidemment la capacité limitée du traversier, mais aussi le manque d’espaces de stationnement pour les véhicules à proximité du traversier », explique-t-elle.

Jennifer McGowan souligne qu’il s’agirait du premier plan d'évacuation d’urgence de la municipalité. Elle estime qu'il est temps d’avoir un tel protocole.

L’Union des municipalités de la Colombie-Britannique a octroyé 25 000 $ à l’île Bowen pour son plan. Selon Mme McGowan, la province a également investi 100 000 $.

La menace des feux de forêt

Jennifer McGowan estime qu’en cas de tremblement de terre, de feu de forêt ou de tempête de vent, des mesures d’évacuation extraordinaires devront être mises en place.

BC Ferries, la Garde côtière canadienne et des bateaux de recherche et de sauvetage, un navire dans la région ainsi que des hélicoptères devront être en état d’alerte pour évacuer rapidement les habitants de l’île.

Si Jennifer McGowan croit qu’une évacuation complète de l’île est un scénario extrême, elle estime qu’il est probable que des feux de forêt majeurs forcent l’évacuation de quartiers entiers.

« Il suffit d’un seul arbre qui s’écrase sur une route pour que personne ne puisse avoir accès au traversier », dit-elle.

L’île Bowen compte des forêts denses, rappelle-t-elle, ainsi que de nombreux culs-de-sac.

Le plan devrait entrer en vigueur d'ici la fin de l’année.

Colombie-Britannique et Yukon

Catastrophes