•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment rendre plus humain le mégacentre du Plateau?

Plusieurs voitures dans un stationnement entouré de magasins.

Les Mégacentres commerciaux extérieurs comme celui-ci sont désuets selon la conseillère municipale Maude Marquis-Bissonnette.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Ajouter de la verdure, des logements, des espaces pour piétons et pour vélo et des services aux citoyens : les Gatinois sont nombreux à rêver que le mégacentre du Plateau se transforme en milieu de vie. Quelques dizaines d'entre eux ont participé samedi à une consultation de la Ville à ce sujet.

Ce grand espace commercial est situé entre le boulevard du Plateau et le boulevard des Allumettières, tout près du cinéma Starcité.

Le modèle économique [du mégacentre] est désuet, a lancé la conseillère municipale Maude Marquis-Bissonnette, qui a mandaté la firme d'urbanisme Arpent pour mettre en œuvre une consultation en deux volets afin de saisir la vision de la population sur le développement du secteur. Selon cette dernière, l'objectif n'est pas de faire de la démolition, mais plutôt de redévelopper cette zone en y incluant les demandes des citoyens.

Les changements au plan d'urbanisme prévoient de transformer le site en zone mixte où pourront cohabiter espaces commerciaux, résidentiels et récréatifs. Condos, espaces verts et terrasses pourraient voir le jour dans ce redéveloppement qui s'échelonnera sur les 25 prochaines années.

On aimerait tous que ce soit un peu plus un milieu de vie, a mentionné Jean-Phillippe Dallaire, résident du quartier. Un projet de résidence pour personnes âgées est d'ailleurs déjà dans les cartons.

Les déplacements au coeur des préoccupations

Deux discussions étaient prévues, une en matinée et une en après-midi. Près de 75 Gatinois se sont déplacés pour la première rencontre alors qu'il ne devait y avoir que 65 places. Ceux-ci ont proposé une multitude d'idées pour améliorer l'espace.

Trop de stationnements, pas assez de verdure, pas assez d'accès piétonniers, intersections dangereuses... C'est pour ça qu'on prend l'auto, explique Annie Drolet, l'une des résidentes du quartier.

Le vice-président d'Action vélo Outaouais, Bernard Hurteau, voudrait qu'il y ait des trottoirs plus larges et des voies cyclables à l'intérieur des stationnements pour rendre le site plus sécuritaire.

De la façon dont c'est construit, pour le transport actif, c'est très peu utilisable. C'est difficile, été comme hiver.

Bernard Hurteau, vice-président d'Action vélo Outaouais
Une demi-douzaine de citoyens travaillent autour d'une table. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De nombreux citoyens se sont déplacés pour faire part de leur vision quant au Mégacentre du Plateau.

Photo : Radio-Canada

D'autres citoyens ont souligné l'importance d'inclure de bons restaurants et de petites épiceries spécialisées dans les plans. Fernanda Gutierrez souhaiterait voir un espace [qu'elle] pourrait partager avec [ses] voisins.

Le président de la Chambre de commerce de Gatineau, Pierre Samson, est du même avis, puisque le mégacentre ne répondrait pas aux besoins d'aujourd'hui. Selon lui,il faut amener des services de proximité en raison de la forte croissance de la population.

Les terrains n'appartiennent pas à la Ville, ce qui veut dire qu'elle n'a pas la possibilité d'imposer une vision. Toutefois, elle peut règlementer la zone via le schéma d'aménagement et ainsi guider son développement, a expliqué Mme Marquis-Bissonnette.

Avec les informations de Martin Robert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !