•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tramway important pour Québec, mais pas essentiel pour le Phare, dit Michel Dallaire

Photo : Groupe Dallaire

Le promoteur Michel Dallaire ira de l'avant avec son complexe immobilier le Phare que le projet de tramway voie le jour ou pas. Il estime tout de même qu'il est impératif que la région de Québec se dote d'un projet de réseau de transport structurant.

« Il faut comprendre que le Phare, quand on a commencé à le planifier, on ne parlait pas de tramway », rappelle M. Dallaire.

Il souligne que Groupe Dallaire s'est tout de même engagé à construire un pôle d'échange pour le transport en commun à la demande de la Ville.

« Les autobus vont rabattre les gens vers l'axe Laurier et de là le RTC aura à trouver un moyen de les faire circuler vers le centre-ville. »

Le président et chef de la direction du Groupe Dallaire, rappelle que la desserte en transport collectif de son méga projet immobilier ne relève pas de lui, mais bien de la Ville de Québec.

Michel Dallaire, chef de la direction du Groupe DallaireAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Michel Dallaire, chef de la direction du Groupe Dallaire

Photo : Radio-Canada

« Il faut comprendre que le tramway n’est pas sous notre bâtiment, mais dans la rue à côté », précise l’homme d’affaires. Si le tramway se réalise, une connexion souterraine pourrait être aménagée par le premier sous-sol.

À l'instar de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, M. Dallaire croit que la Ville se doit d'améliorer son système de transport en commun.

On n’a pas le choix il faut qu'on se donne un système de transport collectif important pour la croissance de Québec pour l'avenir de la ville de Québec.

Michel Dallaire, chef de la direction Groupe Dallaire

La conseillère responsable de l'aménagement du territoire, Marie-Josée-Savard, demeure confiante de voir le tramway réalisé, mais elle assure que la Ville travaille sur plusieurs fronts pour améliorer la fluidité des déplacements à la tête des ponts.

L'élargissement du boulevard Hochelaga, prévu en 2020, devrait notamment améliorer la situation.

« D'une façon ou d'une autre le service de transport en commun va être beaucoup amélioré », a-t-elle assuré en marge d'une conférence de presse vendredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transport en commun