•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accès aux services en français devrait s'améliorer au palais de justice de Sudbury

Façade et porte d'entrée d'un bâtiment.

Le palais de justice de Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Natacha Lavigne

Radio-Canada

La procureure générale et ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Caroline Mulroney, affirme que des changements seront apportés pour améliorer l’accès aux services de première ligne en français au palais de justice de Sudbury.

Selon la ministre, les Sudburois pourront bientôt profiter d’une expérience ininterrompue en français dans le palais de justice.

Nous avons mis en place un projet pilote d’un an avec lequel nous élaborerons la bonne approche et les bonnes initiatives pour répondre aux demandes, aux besoins et aux préoccupations des gens de Sudbury.

Caroline Mulroney, procureure générale de l’Ontario et ministre des Affaires francophones de l’Ontario

Une initiative semblable a été lancée dans d’autres régions de l’Ontario, indique le gouvernement provincial.

Ce plan s’appuie sur le travail important et fructueux qui a été mis à l’essai et finalement mis en œuvre à Ottawa, a déclaré Heather Smith, juge en chef de la Cour supérieure de justice de l’Ontario.

Opportunisme?

Le professeur à l’Université Laurentienne Serge Miville s’interroge toutefois sur l’opportunisme de l’annonce.

Selon lui, l’annonce faite par la procureure générale ne fait que mettre en place les recommandations d’un rapport de 2012 présenté alors que Dalton McGuinty était premier ministre concernant l’accès aux services en français dans les tribunaux provinciaux.

M. Miville ajoute que même s’il s’agit d’une mesure positive, elle n’est pas suffisante si l’on considère la situation dans son ensemble. Si l’on tient compte des compressions effectuées par le gouvernement en novembre 2018, ce geste symbolique ne peut tout simplement pas réparer les dommages qui ont été causés.

Le budget d’avril sera le véritable test de la capacité de Caroline Mulroney à défendre les intérêts des Franco-Ontariens et à rétablir la confiance entre la communauté et le gouvernement.

Serge Miville, Professeur d'histoire à l'Université Laurentienne

Les progressistes-conservateurs présenteront leur budget le 11 avril.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Francophonie