•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population de l’Est-du-Québec diminue, celle du reste du Québec augmente

Des piétons sur place La Salle à Baie-Comeau.
Des piétons sur place La Salle à Baie-Comeau. Photo: Radio-Canada / Benoît Jobin
La Presse canadienne

Les trois régions de l'Est-du-Québec sont les seules à avoir subi un déclin démographique, parmi les 17 régions québécoises, au cours des deux dernières années.

Alors que la plupart des régions du Québec ont accueilli de nouveaux habitants entre 2016 et 2018, la Côte-Nord est celle qui a dit au revoir au plus grand nombre des siens.

Ces chiffres ressortent de la plus récente compilation de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Il constate que la population a augmenté dans 14 des 17 régions administratives du Québec, entre 2016 et 2018.

Celles de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent ont perdu des habitants, mais dans une moins grande mesure que la Côte-Nord, qui elle, a connu le plus fort déclin : elle a vu partir huit habitants par tranche de 1000.

La décroissance de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est considérée comme très faible, note l'ISQ, avec un taux annuel moyen de -0,2 pour 1000 habitants, et un taux de -1,1 pour 1000 au Bas-Saint-Laurent.

L'ISQ observe plusieurs autres changements dans la population, causés par les décès et les naissances et aussi par les arrivées d'habitants en provenance d'une autre région, province ou d'un autre pays.

Près d'un Québécois sur deux habite dans les 10 villes du Québec qui comptent plus de 100 000 personnes. Ces villes enregistrent une croissance démographique plus rapide que les municipalités de petite taille.

Et si la population vieillit dans toutes les régions, les 65 ans et plus étaient plus nombreux en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, au Bas-Saint-Laurent et en Mauricie.

La région de Montréal est la plus populeuse du Québec, avec ses deux millions d'habitants, soit environ le quart de la population de la province. La Montérégie arrive au deuxième rang, avec 1,6 million d'habitants.

La population québécoise s'est accrue de près de 165 000 personnes entre le 1er juillet 2016 et le 1er juillet 2018, note l'ISQ.

Bas-Saint-Laurent

Démographie