•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève des étudiants collégiaux aux Îles-de-la-Madeleine

Une affiche sur laquelle on peut lire « Salaire que les stagiaires ne veulent pas être dans la misère ».

Environ 10 000 étudiants sont en grève aujourd'hui afin de réclamer une rémunération pour les stages effectués en entreprise.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les cours sont suspendus pour la journée au campus des Îles-de-la-Madeleine du Cégep de la Gaspésie et des Îles en raison d'une grève étudiante.

Environ 10 000 étudiants d'autres campus collégiaux et universitaires sont également en grève vendredi pour réclamer des stages rémunérés.

Le mandat de grève a été voté le 25 mars par les étudiants de l'Association étudiante du Cégep et des Îles-de-la-Madeleine. Étudiante en techniques administratives au campus des Îles, Maryanne Langford fait partie des grévistes.

La jeune femme rappelle qu’il est difficile pour un étudiant de concilier études et travail. Être en stage, ce n’est pas plus facile. Un travail de bureau du lundi au vendredi de 8 à 5, non payé, tu es censé faire quoi pour avoir un peu de revenus? Travailler une autre place la fin de semaine? C’est un peu exagéré. Aucun employé régulier n’aimerait ça faire des sept jours. Pourquoi les étudiants devraient le faire pour avoir un peu de revenus?, demande Maryanne Langford.

Un groupe de jeunes avec des pancartes alignés devant un immeuble blanc.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des étudiants manifestent aux Îles-de-la-Madeleine pour obtenir des stages rémunérés

Photo : Maryanne Langford

En janvier dernier, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a promis de se pencher sur le problème au cours des prochains mois.

Le ministre s’était alors montré disposé à analyser différentes formules de rémunération et promettait une réponse pour avril.

Il y a environ 300 000 stages étudiants par année au Canada, dont 55 000 au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Éducation