•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joël Couture reçoit le prix Bâtisseur Paul-Demers de Trille Or

Le musicien Joël Couture.

Joël Couture a travaillé pendant cinq ans comme coordonnateur du développement de la musique francophone au sein de Manitoba Music.

Photo : Joël Couture

Radio-Canada

Le musicien Joël Couture est le récipiendaire du prix Bâtisseur Paul Demers remis par l'Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) pour son travail avec Manitoba Music.

Dans le monde musical francophone manitobain, le nom de Joël Couture est connu. Il faut dire qu’en tant que coordonnateur du développement de la musique francophone pour Manitoba Music, il a aidé de nombreux artistes, de Rayannah à Alpha Toshineza en passant par Kelly Bado.

« L’objectif, c’était de rapprocher l’industrie de l’Ouest avec l’industrie d’ailleurs au Québec, en Ontario, en Europe », explique Joël Couture.

Il a ainsi travaillé à mettre en relation les professionnels du métier avec les spécialistes de sons de l’Ouest. Le musicien s’est ainsi attaché à faire tourner les yeux des gérants, des tourneurs et des éditeurs vers l’Ouest.

« On voulait valoriser ce qui se passe ici », reconnaît-il.

Parmi ses armes se trouve Rame à la rencontre, une sorte de foire professionnelle pour les acteurs de la musique d’ici.

« Il y avait un jury qui sélectionnait entre quatre à huit artistes et on invitait huit à dix professionnels d’ailleurs, d’Europe, du Canada francophone », explique-t-il. Les artistes pouvaient alors échanger avec les professionnels et montrer leur travail au cours de concerts-vitrines.

Il ajoute qu’il est toujours plus simple pour les professionnels de la musique de se tourner vers les événements de Montréal ou Toronto. Pourtant Joël Couture a réussi à ajouter Winnipeg sur leur carte.

« Rame à la rencontre c’était l’occasion d’inviter des gens chez nous », souligne-t-il.

Après cinq ans passés au sein de l’organisme de promotion musicale provincial, Joël Couture a choisi de continuer pleinement sa carrière de musicien. Il admet tout de même ne pas avoir perdu le goût d’aider ses camarades.

J’ai l’intention de continuer à faire mon possible pour aider les artistes de l’Ouest.

Joël Couture

Après tout, Joël Couture n’est pas dupe sur le fait qu’il s’agit d’une « industrie qui ne peut pas fonctionner sans contacts humains ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !