•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régime keto : les possibles dangers du jour de triche

De l'avocat, des noix, des oeufs, du saumon et du fromage sont présentés sur un plateau en bois.

Le régime cétogène est riche en lipides et pauvre en glucides.

Photo : getty images/istockphoto / ThitareeSarmkasat

Radio-Canada

Le régime cétogène – aussi appelé keto – soulève les passions. L'idée de manger plus de gras pour maigrir attire de nombreux adeptes qui l'utilisent comme solution pour perdre du poids. Mais qu'arrive-t-il lorsque notre corps réintroduit le glucose qui lui manque tant? Une nouvelle étude de l'Université de Colombie-Britannique dans l'Okanagan (UBC) tire la sonnette d'alarme.

Un texte d'Hélène Bardeau

Les beaux jours commencent peu à peu à faire leur apparition, et avec eux l’envie de laisser derrière soi les kilos accumulés durant l’hiver. Reprise d’une alimentation plus saine, remise au sport… les solutions sont nombreuses pour perdre du poids.

L’une des grandes tendances du moment pour atteindre rapidement son objectif est le régime cétogène. Le nom de cette diète populaire vient du fait qu’en remplaçant la majorité des glucides par des lipides, le corps en vient à utiliser les gras plutôt que le sucre pour produire de l’énergie.

Caractéristiques d'un régime cétogène

  • 50 g de glucides par jour, ce qui représente environ 5 % des calories totales consommées dans la journée (un régime alimentaire normal fournit habituellement entre 45 et 65 % de nos calories sous forme de glucides);
  • 75 % de lipides;
  • 20 % de protéines.

Si bon nombre de personnes vantent les répercussions positives de ce mode alimentaire sur leur vie, la nouvelle étude de UBC vient nuancer ses effets bénéfiques.

L'étude (Nouvelle fenêtre) a été publiée dans le journal Nutrients (en anglais seulement).

Son objectif : déterminer ce qu’il advient de la physiologie du corps une fois la dose de glucose est soudainement réintroduite.

Des fruits et des légumes

Des fruits et des légumes disposés sur une table.

Photo : iStock

Une journée de triche non recommandée

La journée de triche ou de repos est un thème récurrent dans bon nombre de régimes et la diète cétogène n’y fait pas exception. Elle consiste à manger ce que l’on veut le temps d’un repas ou d’une journée, pour se faire plaisir.

Respectivement professeur à l'UBC et étudiant au doctorat, Jonathan Little et Cody Durrer sont les auteurs de cette nouvelle étude, qui démontre qu’une seule dose de glucose pourrait être dangereuse pour la santé.

Après une semaine de régime hypoglucidique, on a vu que lorsque le glucose était réintroduit, les vaisseaux sanguins présentaient des signes de dysfonctionnement.

Jonathan Little, professeur agrégé à la School of Health and Exercise de l'Université de la Colombie-Britannique dans l'Okanagan

Pour leur test, les chercheurs ont recruté neuf jeunes hommes en bonne santé et leur ont demandé de consommer une boisson avec une teneur en glucose de 75 grammes avant et après un régime de sept jours riche en graisses, comparable à un régime keto.

On voit un sac de croustilles, une bouteille de boisson gazeuse et des boîtes de gâteaux vendus en pharmacie.

De la malbouffe vendue

Photo : Radio-Canada

Les vaisseaux sanguins n’ont pas pu se dilater et s’ouvrir. Il semble donc que le pic de glucose ait endommagé ou ait causé des dommages temporaires aux vaisseaux sanguins chez ces individus, souligne le professeur Little.

Si le spécialiste précise qu’il s’agit d’une petite étude à court terme, il estime qu’une journée de relâche dans la diète cétogène n’est pas une bonne idée. Une approche que la docteure en nutrition Isabelle Huot soutient.

D’avoir une journée où on triche toute la journée, ce n’est pas ce que je recommande.

Isabelle Huot, docteure en nutrition


Suivre un régime à long terme sans faillir est souvent une tâche ardue et certains poussent la quête de l’alimentation saine trop loin. Les privations entraînent des excès pour compenser le manque de nutriments ingérés.

L’auteure du livre Cessez de manger vos émotions : Briser le cycle de la compulsion alimentaire, explique que d’avoir une journée où il est possible de manger de tout et en grande quantité peut induire un trouble de comportement alimentaire.

Les troubles alimentaires se soignent à la fois avec des nutritionnistes et des psychologues.

Les troubles alimentaires se soignent à la fois avec des nutritionnistes et des psychologues.

Photo : iStock

La diète cétogène, un régime miracle?

Le professeur Little pense que la diète cétogène est particulièrement efficace chez les personnes qui ont des problèmes de contrôle en glycémie, en raison de son alimentation pauvre en glucides. Néanmoins, il ne recommande pas ce régime à tout le monde : 

Je ne pense pas que le régime cétogène est le régime qu’il faille suivre absolument, mais si vous l’avez commencé, il faut s’y tenir absolument, ce qui peut être difficile pour beaucoup de gens.

Jonathan Little, professeur agrégé à la School of Health and Exercise School de l'Université de la Colombie-Britannique dans l'Okanagan
Une assiette bien garnie d'aliments variés

Un exemple d'assiette équilibrée tirée de Santé Canada.

Photo : Radio-Canada / Santé Canada

Pour Isabelle Huot, le régime keto n’est pas une approche qu’elle conseille, et ce pour plusieurs raisons. En plus d’exclure les légumineuses et les produits à grains entiers, elle précise que la consommation excessive de gras saturés peut entraîner du mauvais cholestérol sanguin.

Les études faites sur 12 mois ne montrent pas de bienfaits significatifs de ce régime. On se pose la question : “à quel point ça vaut la peine de nuire à sa santé pour si peu de résultats”.

Isabelle Huot, docteure en nutrition

Elle se dit par contre plus favorable à l’approche méditerranéenne qui selon elle, se rapproche plus de l’assiette santé recommandée par le Guide alimentaire canadien 2019.

Colombie-Britannique et Yukon

Nutrition